•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien maire Yves Lévesque accuse le conseil de l'avoir rendu malade

L'ancien maire en entrevue

Yves Lévesque

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancien maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, sort de son mutisme au sujet de sa démission et accuse le nouveau conseil municipal de l'avoir rendu malade.

Répondant à un commentaire sur sa page Facebook, il souligne qu'il a consacré 17 ans à bâtir la réputation et la crédibilité de la Ville. Il ajoute que l'attitude et les décisions du nouveau conseil nuisent, selon lui, au travail accompli. « Cela a pris 17 ans à bâtir une réputation et une crédibilité [...] et avec l’attitude et les décisions et la vision du nouveau conseil, on est en train de perdre tout ce que l’on a accompli, alors cela m'a rendu malade », a indiqué sur Facebook l'ancien maire mercredi soir.

Joint par téléphone chez son fils aux États-Unis, Yves Lévesque a affirmé qu'il préférait quitter son poste et demeurer fidèle à ses principes plutôt que poursuivre sa carrière sans pouvoir avoir un réel impact.

Il affirme que l'ambiance à l'Hôtel de Ville était invivable depuis l'arrivée de nouveaux conseillers et que, toujours selon lui, plusieurs fonctionnaires municipaux en souffriraient. Le maire démissionnaire souhaitait commencer la nouvelle année du « bon pied » et se concentrer sur sa santé et sa famille.

Dans une lettre envoyée aux employés de la Ville après sa démission, l'ancien maire souligne le travail des fonctionnaires.

« Pour ma part, j’ai compris que la responsabilité et le devoir du “politique” est de limiter son intervention à une orientation réfléchie et d’en laisser l’exécution à vous, ceux et celles qui ont la compétence pour en assurer la positive réalisation », peut-on y lire.

Mauricie et Centre du Québec

Politique