•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Robert Lepage invite les militants afrodescendants aux prochaines répétitions de SLĀV

Des femmes sur une scène avec des costumes d'époque sont assises devant une palissade.

Une scène du spectacle « SLĀV » présenté au Théâtre du Nouveau Monde, à Montréal.

Photo : Facebook / Ex Machina / Elias Djemil

Radio-Canada

Après plusieurs mois de silence, Robert Lepage est sorti de son mutisme vendredi, annonçant que les groupes de résistance seront invités à assister aux prochaines répétitions de la pièce SLĀV, qui a causé la controverse l'été dernier.

À la fin de l’automne, le metteur en scène a rencontré en personne le groupe SLĀV Résistance.

Le groupe dénonçait le fait que le spectacle SLĀV, hommage de Betty Bonifassi aux esclaves et à leurs chants, ne mette en scène que deux artistes noires.

« Contrairement aux irascibles militants d’extrême gauche dépeints par certains médias, j’étais accueilli par des gens qui faisaient preuve d’une grande ouverture et qui se sont avérés très sensibles, intelligents, cultivés, articulés et pacifiques », a-t-il déclaré vendredi par communiqué.

Malgré certaines divergences d’opinions, cette rencontre s’est déroulée dans un climat « d’ouverture et de transparence », écrit M. Lepage.

« Pendant les quatre heures de notre discussion, parsemée de témoignages émouvants et de nombreux éclats de rire, nous nous sommes écoutés attentivement, dans un respect mutuel », poursuit-il.

Dans ce climat d’ouverture et de transparence, il était plus facile pour moi d’admettre mes maladresses et mes manques de jugement et de tenter d’expliquer le bien-fondé de notre démarche

Robert Lepage, metteur en scène
Portrait de Robert Lepage Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Kanata, la nouvelle production du metteur en scène Robert Lepage est critiquée par un collectif de personnalités autochtones .

Photo : The Canadian Press / Sean Kilpatrick

Réécriture et révision complète

Depuis juin dernier, le contenu de la pièce a été soumis à un processus de réécriture et à « une révision complète de son contenu ».

Avant la reprise de SLĀV en janvier, Robert Lepage souhaite inviter un représentant du groupe SLĀV Résistance aux répétitions afin de « témoigner des changements apportés au spectacle ».

Des séances de discussion seront aussi prévues à la suite de certaines représentations.

En ce début d'année, je me propose d'essayer de faire mieux.

Robert Lepage, metteur en scène

M. Lepage rappelle toutefois que « ces résolutions n'arriveront jamais à satisfaire tout le monde ».

Finalement, la compagnie de production Ex Machina souhaite assurer une représentation « significative de la communauté afrodescendante de la ville de Québec au sein de la programmation du futur [théâtre] Diamant ».

Québec

Arts