•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La hausse de la population néo-écossaise bien accueillie après des années de stagnation

Le centre-ville d'Halifax vu du havre
Beaucoup de nouveaux arrivants s’installent à Halifax. Le nombre de permis de construction dans la capitale néo-écossaise est passé de 96 à 1040, de 2011 à 2017. Photo: Getty Images / Mlenny
Radio-Canada

La croissance de la population de la Nouvelle-Écosse est presque semblable à la moyenne nationale pour la première fois depuis une génération.

La population de la province a augmenté pour une troisième année consécutive. La Nouvelle-Écosse a gagné plus de 10 000 résidents en 2018 seulement, selon Statistique Canada. C’est une hausse de 1,08 % en un an, et la moyenne nationale est de 1,4 %.

Il y a lieu de s’en réjouir, selon Don Mills, PDG de la société Corporate Research Associates et expert en études de marché. Il dit que la nouvelle est exceptionnellement bonne.

Selon les données les plus récentes, la province comptait le 1er octobre dernier 964 693 habitants, ce qui est un record. Le gain est de 26 373 habitants depuis 2015.

Nous n’avions pas vu une telle croissance depuis les années 80, souligne Fred Bergman, analyste principal en matière de politique au Conseil économique des provinces de l’Atlantique.

L’immigration est une clé du succès en Nouvelle-Écosse

De janvier à octobre 2018, le nombre d’immigrants accueillis en Nouvelle-Écosse a bondi de 36 % comparativement à la même période l’année précédente, précise Fred Bergman.

Les nouveaux arrivants semblent rester dans la province, ce qui constitue également un changement important. « Nos taux de rétention montent aussi à la moyenne nationale. La nouvelle est doublement bonne », affirme Don Mills.

La Nouvelle-Écosse a approuvé la candidature de 2272 personnes en 2018 dans le cadre de programmes d’immigration, contre 1651 en 2017.

Le gouvernement provincial dit aussi être en voie d’afficher un nombre record d’immigrants pour 2018. Du 1er janvier au 31 octobre, la province a accueilli 5225 nouveaux arrivants. Elle s’attend à ce que leur nombre total pour l’année surpasse le record de 5485 établi en 2016.

La hausse de la population appuie la croissance économique et bénéficie à toute la province, explique Lena Metlege Diab, ministre de l’Immigration de la Nouvelle-Écosse.

Les données démographiques de l’Île-du-Prince-Édouard sont encore plus élevées. La population de la province insulaire a augmenté de 6,8 % au cours des trois dernières années.

Avec les informations de La Presse canadienne

Nouvelle-Écosse

Démographie