•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blessé, Carey Price n'accompagne pas le Canadien en Floride

Carey Price.

Carey Price

Photo : Associated Press / Ross D. Franklin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De retour du congé de Noël, le Canadien a appris une mauvaise nouvelle : le gardien Carey Price, blessé au bas du corps, ne sera pas du voyage en Floride.

Un texte de Michel Chabot

Price a quitté la séance d'entraînement plus tôt qu'à l'habitude, jeudi matin, à Brossard. La nouvelle est tombée peu après 13 h : le gardien souffre d'une blessure au bas du corps.

Le nom de Price sera placé sur la liste des blessés rétroactivement au 22 décembre.

Antti Niemi devrait donc défendre le filet du Canadien (19-13-5) vendredi face aux Panthers et samedi contre le Lightning de Tampa Bay.

Et puisque Charlie Lindgren est également blessé, le Canadien a rappelé le gardien Michael McNiven du Rocket de Laval. Il ira rejoindre l'équipe à Sunrise.

Cette saison, McNiven a pris part à 12 matchs et a maintenu une fiche de 4 victoires et 4 défaites avec une moyenne de buts alloués de 2,56 et un coefficient d'arrêt de 0,884.

L'athlète de Winnipeg, âgé de 21 ans, avait été élu meilleur gardien de la Ligue junior de l'Ontario (OHL) en 2016-2017.

Autres absents

Le Canadien de retour au travail

Deux autres joueurs manquaient à l’appel. D’une part, Brendan Gallagher est demeuré à l’écart en raison de symptômes de la grippe, tandis qu’Andrew Shaw a évoqué des motifs familiaux pour rester chez lui.

Malgré leur absence à l'entraînement, Gallagher et Shaw devaient prendre l'avion en direction de la Floride avec leurs coéquipiers.

Par ailleurs, l’attaquant Joel Armia a patiné avec le reste de ses coéquipiers pour la première fois depuis le 6 novembre, date à laquelle il s'était blessé à un genou face aux Rangers de New York.

« Je doute beaucoup qu’il soit de la formation durant ce voyage-ci, a déclaré Julien. Par contre, il va accompagner l’équipe. Il s’en va dans la bonne direction. »

Armia endossait un maillot de couleur bleu poudre, signifiant qu’il ne pouvait pas être la cible de contacts.

« Je me sens bien, très excité, a raconté Armia en souriant. J’ai besoin de quelques entraînements pour retrouver ma forme de match. Mais je suis content des progrès que je fais. »

Le retour d'Alzner

Un autre visage familier était de retour dans l'entourage de l'équipe, soit Karl Alzner. Le défenseur avait été cédé au Rocket de Laval il y a un mois, et il est quelque peu étonné de revenir avec le grand club aussi vite.

Avec tous les gars ici et le peu de matchs que j’ai joués, je ne m’y attendais pas. J’étais un peu surpris quand j’ai reçu l’appel, mais très heureux, c’est un beau cadeau de Noël. C’est plaisant d’être de retour dans ce vestiaire. Le vestiaire à Laval est également phénoménal, mais je connais les gars ici depuis un peu plus longtemps, alors c’est bon de revenir.

Une citation de : Karl Alzner

« Avec la blessure à Schlemko, nous étions à six défenseurs sur un voyage de trois matchs en quatre jours, a expliqué Claude Julien. C’est important d’en avoir un septième. Alors il fait partie du voyage, et on verra en cours de route si on va l’utiliser ou pas. »

Il faudra voir si son passage à Laval lui aura été bénéfique. Mais Alzner a vécu l'expérience positivement.

« Ç’a fait du bien de jouer des matchs, admet en souriant le défenseur de 30 ans. Les gars et les entraîneurs sont géniaux, c’était agréable de parler de hockey avec eux.

« J’ai joué beaucoup de minutes et c’était amusant, surtout que nous avons joué à domicile presque tout au long du mois de décembre. On verra à quel point ça m’a aidé éventuellement. »

13 matchs en 23 jours

Fort de ses deux dernières victoires en Arizona et à Las Vegas, le Tricolore (19-13-5) reprendra officiellement le collier vendredi soir à Sunrise, en y affrontant les Panthers (15-14-6).

La troupe de Claude Julien jouera ensuite à Tampa Bay, samedi soir, face au Lightning (28-7-2).

« Peu importe leur départ qui est un peu lent, ils jouent bien, analyse l'entraîneur-chef du CH au sujet des Panthers. C’est une équipe qui semble s’améliorer dernièrement, alors ça va être un gros test. Et on sait tous que Tampa c’est l’une des meilleures, sinon la meilleure équipe présentement sur le circuit. »

Après la Floride, le Tricolore terminera son voyage lundi, veille du jour de l'An, contre les Stars (18-16-3) à Dallas.

« Contre Dallas, on n’a pas joué un gros match, poursuit Julien. Ils nous ont battus 4-1. Alors nous avons des raisons d’être motivés et d’être prêts à jouer. »

Le Canadien a remporté ses deux derniers matchs en Arizona et à Las Vegas, et l’entraîneur-chef souhaite garder cet élan victorieux. Il connaît la recette gagnante, mais avec 13 matchs en 23 jours, ce ne sera pas de tout repos.

« Quand on patine bien, on ferme le jeu rapidement et on crée des chances de marquer, fait valoir Julien. On a une équipe qui est capable de jouer des matchs rapides, et c’est ce qu’on a fait dans les derniers matchs.

« Alors, c’est d’encourager les joueurs à le faire le plus souvent possible. Avec un calendrier surchargé, ce n’est pas toujours facile, mais c’est ce qui nous donne le succès. »

Les trios à l'entraînement :

  • Drouin-Domi-Byron
  • Hudon-Danault-Tatar
  • Lehkonen-Kotkaniemi-Peca
  • Agostino-Chaput-Deslauriers
  • Armia (extra)

Défenseurs :

  • Mete-Weber
  • Reilly-Petry
  • Kulak/Alzner-Benn

Gardiens :

  • Price
  • Niemi

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !