•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réconfort canin pour les voyageurs de l’aéroport Montréal-Trudeau

Des chiens et leurs maitres marchent à l'aéroport Montréal-Trudeau

Les chiens aident les voyageurs à se détendre et à diminuer leur stress.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Offrant des moments de détente et de réconfort aux voyageurs stressés, une escouade composée d’une trentaine de chiens déambule dans les corridors de l’aéroport Montréal-Trudeau.

L'initiative est connue sous le nom d'« Escouade câline ». Ce sont les bêtes et leurs maîtres qui vont à la rencontre des voyageurs. Un service gratuit de réconfort qui fait des heureux auprès autant des voyageurs qui rentrent à la maison, que de ceux qui quittent Montréal.

Chaque guide est accompagné de son propre chien. Pour Lucie Allaire, l’une des guides qui offrent de son temps bénévolement, la présence de l’animal a un effet réel sur les voyageurs.

« On reçoit des confidences des gens sur leur vie, sur les chiens qu’ils ont laissés à la maison. Nous, on a du plaisir à faire ça, moi j’en ai beaucoup, le chien aussi en a. Oui, on sent que l’on est utile. On fait du bien », souligne-t-elle.

Les sources de stress des voyageurs sont nombreuses et variées, allant de la peur de voler au simple regret d'avoir laissé son animal à la maison.

« Il y a des gens qui sont anxieux, il y a des gens qui, à cause du trafic, arrivent à l’aéroport un peu frustrés, il y en a d’autres qui quittent [leur domicile] et qui ont laissé leur chien à la maison, il y en a d’autres qui ont hâte de retourner à la maison pour retrouver leur animal », explique la fondatrice des Centres d’adoption d’animaux de compagnie du Québec, Johanne Tassé.

Cette escouade à quatre pattes n’existe pas uniquement à l’aéroport Montréal-Trudeau. « Au Canada, [l'aéroport] d'Edmonton est un des premiers à avoir [instauré] ce projet-là au pays, autour de 2014. Il y a d’autres aéroports canadiens qui ont suivi, comme Vancouver, par exemple, qui a aussi une escouade similaire à la nôtre », affirme Anne-Sophie Hamel-Longtin d’Aéroports de Montréal.

« Aux États-Unis aussi, c’est une pratique qui est assez populaire dans les aéroports. Il y en a à l’international aussi », ajoute-t-elle.

Les chiens policiers ne sont ainsi plus les seuls animaux à déambuler dans les corridors de l’aéroport montréalais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !