•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chelsea construira 1000 nouveaux logements d'ici 5 à 10 ans

Une pancarte qui indique l'hôtel de ville de Chelsea.

L'hôtel de ville de Chelsea, en Outaouais. (Archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Chelsea, une ville de quelque 7000 habitants limitrophe du parc de la Gatineau en Outaouais, se développe à vue d'œil. La Ville prévoit la construction de 1000 nouveaux logements d'ici 5 à 10 ans, une situation qui laisse présager plusieurs défis logistiques, dont celui de la circulation.

Frederic Brisco, directeur des opérations du développement immobilier de la ferme Hendrick, reconnaît que son projet de centaines de logements se traduira par une forte hausse de la population. Chelsea n'est pas une municipalité avec tant de résidents que ça, alors un projet de notre envergure augmente beaucoup le nombre d'unités, dit-il.

M. Brisco rappelle toutefois que la Ville touchera davantage d'argent en raison des taxes de vente sur les propriétés. Ces nouvelles sources de revenus sont les bienvenues pour la municipalité, qui devra toutefois trouver des solutions pour que les infrastructures de transports répondent à la demande croissante.

Frederic Brisco répond aux questions d'une journaliste devant des résidences faisant partie de son projet de développement immobilier.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Frederic Brisco, directeur des opérations de la Ferme Hendrick.

Photo : Radio-Canada

Il s'agit là d'une des inquiétudes soulevées par la population, explique Manuela Teixeira, présidente de Imagine Chelsea. Des solutions sont toutefois envisagées. Depuis de nombreuses années, on a parlé de la construction d’un rond-point au coin des chemins Kingsmere et Old Chelsea, souligne-t-elle.

Elle croit qu'avec cette infrastructure, la circulation deviendrait plus fluide pour les gens qui vont dans le parc. Elle ajoute que des solutions au problème de stationnement sont aussi nécessaires.

Une étude est d'ailleurs en cours pour analyser les impacts du développement urbain sur la circulation routière, selon la mairesse Green.

On regarde si on va réaménager le chemin Scott et le chemin Kingsmere pour avoir une intersection plus fluide. On veut encourager les gens à prendre la sortie 13 plus au nord. Mais ça prend une planification et on travaille avec les commerçants, la CCN et le MTQ pour une planification à long terme, a précisé Mme Green.

Caryl Green répond aux questions d'une journaliste devant l'enseigne de l'hôtel de ville de Chelsea.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Caryl Green, mairesse de Chelsea.

Photo : Radio-Canada

Par ailleurs, la mairesse de Chelsea a indiqué qu'elle souhaite favoriser le transport en commun et le transport actif, notamment par la mise en place de pistes cyclables sur tous nos chemins dans le village.

Discussions en cours

La Municipalité est en discussion constante avec la Commission de la capitale nationale et le ministère des Transports du Québec afin d’analyser différentes options d’aménagement sur [le chemin] Old Chelsea qui nous permettraient de pallier les enjeux de circulation actuels, a expliqué la responsable des communications de Chelsea dans un courriel.

Maude Prud’homme-Séguin a affirmé que puisque le chemin Old Chelsea, jusqu’au chemin Scott, est de juridiction provinciale, la Municipalité n’a pas de pouvoir décisionnel étant donné que la route ne lui appartient pas.

Une entente est d'ailleurs en vigueur entre la Municipalité de Chelsea et la CCN pour l'embauche de signaleurs routiers pour gérer la circulation lors des périodes les plus achalandées, comme lors du coloris automnal et à l’hiver lors de la saison de ski. Ces signaleurs sont présents aux intersections Old Chelsea / Scott ainsi que Lac Meech / Kingsmere, a-t-elle signalé.

Avec les informations d'Antoine Trépanier et de Camille Boutin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale