•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario a connu sa pire saison des feux de forêt en 10 ans

Une colonne de fumée s'échappe d'une forêt.

Au total, 1 325 feux de forêt ont brûlé 275 000 hectares de terres pendant la saison des incendies de forêt 2018 en Ontario.

Photo : Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Radio-Canada

L'Ontario n'avait pas connu une saison des feux de forêt aussi dévastatrice que celle de cette année depuis au moins une décennie, selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF). Au total, 1325 feux de forêt ont brûlé 275 000 hectares de terres de début avril jusqu'à fin octobre.

En juillet seulement, il y a eu 550 feux de forêt dans la province.

À titre de comparaison, en 2017, 776 incendies ont brûlé 111 000 hectares.

Le coût de la lutte contre les feux de forêt en Ontario l'été dernier n'a pas encore été déterminé.

Parry Sound 33

Le feu de forêt connu sous le nom de Parry Sound 33 a brûlé à lui seul plus de 11 362 hectares, selon l'agente d'information sur les incendies du ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) dans la région du Nord-Est, Isabelle Chenard.

Cet incendie, qui a brûlé de la mi-juillet jusqu'à la fin octobre, n'a pas été le plus gros de la région, mais il a nécessité un effort communautaire pour l'éteindre.

La fumée du feu vue du cielAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le feu Parry Sound 33 en Ontario, le 18 juillet 2018

Photo : La Presse canadienne / Dan Leonard

Il y avait des brigades de pompiers et des équipes de gestion des incendies qui travaillent pour éteindre le feu Parry Sound 33. Nous avons également d'autres membres du personnel de soutien, des volontaires et des membres de la communauté qui ont participé, précise Mme Chenard.

L'incendie Parry Sound 33 a aussi forcé l'évacuation de résidents des plusieurs communautés locales, dont celles de la Première Nation de Henvey Inlet, Key River et certaines parties du canton de Killarney.

Une enquête est par ailleurs toujours en cours pour déterminer ce qui a causé ce feu.

Carte de feux de forêts en Ontario, distribués surtout dans l'ouest de la province.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La distribution de feux de forêt à travers l'Ontario le 7 septembre 2018.

Photo : Gouvernement de l'Onatrio

Entraide des provinces et de l'étranger

Cette saison des feux de forêt dans le nord de la province a été causée en grande partie par la sécheresse et des éclairs.

En raison de l'ampleur et du nombre élevé d'incendies l'été dernier, le ministère a notamment dû demander de l'aide de ressources extérieures à la province.

Juste pour vous donner une idée de l'ampleur, nous avons reçu 799 pompiers forestiers de l'extérieur de la province et 128 employés de soutien ainsi que du matériel provenant de nos provinces et états partenaires ainsi que du Mexique, souligne Isabelle Chenard.

Les coûts totaux pour lutter contre tous les incendies de forêt qui ont eu lieu cette année en Ontario ne seront sans doute pas connus avant la fin de l'exercice financier.

Mme Chenard rappelle toutefois que la province a reçu un financement de 100 millions de dollars pour lutter contre les feux de forêt d'urgence, en plus des 70 millions de dollars alloués au début de la saison des incendies, qui s'étend du 1er avril au 31 octobre.

Un hélicoptère au-dessus d'un lacAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plus de 40 pompiers combattent les feux North Bay 55, 56, 68 et 69 dans la région de Temagami avec l'assistance de six hélicoptères.

Photo : ministère des Richesses naturelles et des Forêts

North Bay 69

Pour elle, c'est l'incendie de forêt connu sous le nom de North Bay 69, près de Temagami qui restera gravé dans sa mémoire durant cette saison 2018.

Lorsque ce feu s'est propagé, il s'est d'abord approché de la marina de Temagami. Mme Chenard explique que les équipes du ministère ont alors veillé à ce que les flammes ne s'approchent pas de l'infrastructure.

Les gardes-feux et les bombardiers à eau ont travaillé de longues heures pour protéger la communauté des flammes et ont réussi à ralentir la progression avant que toute l'infrastructure ne soit endommagée, se souvient-elle.

Le pire aura finalement été évité dans la région de Temagami, dans le Nord-Est ontarien, selon elle.

Nord de l'Ontario

Conditions météorologiques