•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une gouverneure mexicaine et son mari sénateur meurent dans un accident d'hélicoptère

Une vue aérienne de la scène montre l'ampleur des dégâts. Des débris carbonisés sont éparpillés un peu partout sur la terre.
L'hélicoptère s'est écrasé 10 minutes après son décollage, dans un champ de maïs près de Santa Maria Coronango. Photo: AFP/Getty Images / STR
Radio-Canada

La gouverneure de l'État mexicain de Puebla, Martha Erika Alonso, et son époux, sénateur et ancien gouverneur de cet État du centre du Mexique, sont morts lundi dans un accident d'hélicoptère, ont indiqué les autorités.

L’accident s’est produit près de 10 minutes après le décollage de l’hélicoptère de la ville de Puebla, qui avait pour destination Mexico. L’Augusta 109 s’est écrasé dans un champ de maïs près de la municipalité de Santa Maria Coronango, a indiqué le secrétaire à la Sécurité publique, Alfonso Durazo, lors d’une conférence de presse.

Outre Martha Erika Alonso et Rafael Moreno Valle, les deux pilotes et un troisième passager ont péri dans l’accident.

Des images de la scène montrent la carcasse de l'hélicoptère, en grande partie détruite, des débris encore incandescents couvrant la terre calcinée.

Les autorités fédérales ainsi que celles de l’État de Puebla ont toutes deux indiqué qu’une enquête était en cours.

« Je m'engage à enquêter sur les causes » de cet écrasement, et « dire la vérité sur ce qui s'est passé », a assuré le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador (AMLO).

Un porte-parole du gouvernement de l’État, Maximiliano Cortazar, a pour sa part appelé à une enquête « transparente, impartiale et indépendante ».

Martha Erika Alonso, gouverneure de l'État mexicain de Puebla.La gouverneure Martha Erika Alonso et son époux, le sénateur Rafael Moreno, sont morts lundi dans un accident d'hélicoptère dans le centre du pays, selon le journal local «Reforma». Photo : Reuters / Imelda Medina

Sous le choc, la classe politique mexicaine n’a pas tardé à exprimer ses condoléances.

« Profondément attristé d’apprendre que Martha Erika Alonso, Rafael Moreno Valle et d'autres personnes ont perdu la vie dans un accident mortel. Qu’ils reposent en paix », a écrit sur Twitter le président du Comité exécutif national du Parti action nationale (PAN), Marko Cortes.

L’élection de Martha Erika Alonso en juillet dernier avait été remise en question par le président mexicain. Sa victoire avait toutefois été confirmée par un tribunal électoral. Mme Alonso avait prêté serment en tant que gouverneure le 14 décembre dernier.

Figure de proue de PAN, son époux, l’ancien gouverneur Rafael Moreno Valle, avait tenté sans succès de briguer la présidence du parti. Après avoir été gouverneur de l’État de Puebla de 2011 à 2017, il occupait les fonctions de sénateur au Congrès mexicain depuis septembre.

Ses adversaires l’ont accusé d’avoir manipulé les élections pour remettre les rênes du pouvoir à sa femme.

Avec les informations de Associated Press

Amériques

International