•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Curl Moncton lance une ligue pour la communauté LGBTQ

Gary Walsh debout sur une patinoire s'appuie sur son balais de curling

Gary Walsh a eu l'idée de fonder une ligue de curling pour la communauté LGBTQ de la région de Moncton.

Photo : CBC/Kate Letterick

Radio-Canada

Le club de curling Curl Moncton lance une ligue pour les membres de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, transsexuelle, allosexuelle (LGBTQ).

Le club cherche à stimuler l’intérêt du public pour le curling, notamment parce qu’il prend de l’expansion, explique Gary Walsh, membre du conseil d’administration.

La ligue LGBTQ s’adresse à tous les membres de cette communauté et à leurs amis qui souhaitent s’exercer au curling, dit-il.

Un lieu de rencontre

Il s’agit d’offrir à la communauté LGBTQ un lieu où elle peut se rassembler en apprenant à jouer au curling, explique M. Walsh.

Plusieurs autres villes au pays comptent aussi une ligue du genre, mais celle-ci est la première au Nouveau-Brunswick affichée sur le site Internet LGBT Curling in Canada.

La plus ancienne ligue de curling LGBTQ au Canada a été fondée à Toronto en 1962, raconte Gary Walsh. D’autres villes ont emboîté le pas à Toronto par la suite. M. Walsh voulait voir s’il était possible d’en lancer une deuxième dans les Maritimes, après celle d’Halifax.

Le club de curling de Moncton affiche sur sa page Facebook les renseignements portant sur la nouvelle ligue.

Un lieu sécuritaire

Le lancement de la ligue est une excellente initiative, estime Charles MacDougall, coordonnateur de l’organisme Rivière de fierté, qui défend la communauté LGBTQ.

Plusieurs membres de cette communauté se heurtent à des obstacles lorsqu’ils veulent pratiquer un sport, explique M. MacDougall. Il est bien pour ces personnes d’avoir des occasions de se rassembler à un endroit sécuritaire où elles peuvent faire de l’activité physique sans être ridiculisées, dit-il.

Charles MacDougall en entrevue dans une rue de Moncton en étéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Selon Charles Macdougall, du groupe Rivière de fierté, de plus en plus d'athlètes trans vont « sortir du placard ».

Photo : Radio-Canada

Charles MacDougall aimerait voir ce genre d’initiatives en d’autres disciplines sportives.

L’idéal pour la nouvelle ligue serait qu’elle compte six équipes, ajoute Gary Walsh, mais il serait quand même satisfait s’il y en avait au moins trois, précise-t-il.

Les débutants sont les bienvenus et ils recevront les instructions appropriées, souligne Gary Walsh. Le seul équipement dont ils ont besoin est une paire de chaussures de curling.

La première séance d’entraînement de la ligue LGBTQ aura lieu dans le club Curl Moncton, le 10 janvier, à compter de 18 h 30.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Curling