•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'administration fédérale américaine pourrait être paralysée jusqu'en janvier, selon la Maison-Blanche

Une femme passe près d'une pancarte où on peut lire : La barrière pour aller à Paradise est fermée jusqu'à ce qu'une solution à la paralysie de l'administration fédérale soit trouvée.

Au Mount Rainier National Park, dans l'État de Washington, un panneau indique que la route vers la zone du parc nommée Paradise, plus haut dans la montagne, est fermée en raison de la paralysie partielle de l'administration américaine.

Photo : The Associated Press / Ted S. Warren

Radio-Canada

La paralysie d'une partie de l'administration fédérale américaine pourrait durer jusqu'en janvier, a affirmé dimanche le directeur du budget de la Maison-Blanche, Mick Mulvaney.

Selon M. Mulvaney, « il est très possible » que la paralysie « aille jusqu'au nouveau Congrès », qui doit se réunir pour la première fois le 3 janvier, avec une reprise du contrôle de la Chambre des représentants par les démocrates et un Sénat toujours à majorité républicaine.

Les tractations sur le budget fédéral, suspendues samedi, doivent reprendre le 27 décembre entre le Congrès et la Maison-Blanche.

Les démocrates et les républicains ne s’entendent pas sur la demande de Donald Trump d’intégrer au budget fédéral un financement de 5 milliards de dollars pour la construction d'un mur à la frontière du Mexique.

Ce montant, essentiel à la conclusion d’un accord, selon ce que disait le président américain plus tôt cette semaine, aurait toutefois été revu à la baisse, a déclaré Mick Mulvaney à Fox News, dimanche.

« La balle est dans le camp démocrate », a-t-il dit, espérant que ceux-ci accepteront d’augmenter le montant de 1,3 milliard de dollars qu’ils disent vouloir allouer à l’amélioration du système de surveillance frontalier.

M. Mulvaney a toutefois souligné que le président tenait absolument à ce que de l’argent soit explicitement accordé au mur, même s’il était prêt à discuter d’une « solution migratoire plus large ».

Les démocrates ont de leur côté plusieurs fois affirmé qu’ils étaient catégoriquement opposés au financement d’un mur au sud de la frontière américaine. La démocrate Nancy Pelosi, probable future présidente de la Chambre des représentants, a pour sa part qualifié cette idée d’« immorale ».

Selon le Washington Post, qui cite un assistant démocrate sous le couvert de l’anonymat, l'offre faite samedi par la Maison-Blanche était de 2,5 milliards de dollars pour la sécurité de la frontière, ce qui comprend de nouvelles clôtures, et 400 millions de dollars pour des mesures migratoires proposées par Trump.

Le président a par ailleurs réaffirmé dimanche sur Twitter l'importance de construire un mur entre les États-Unis et le Mexique. « La seule manière d'arrêter que la drogue, les gangs, le trafic humain, les éléments criminels et plusieurs autres choses arrivent dans notre pays est un mur ou une barrière. Les drones et tout le reste sont merveilleux et très amusants, mais c'est seulement un bon vieux mur à l'ancienne qui fonctionne », a-t-il écrit.

Donald Trump a aussi annulé ses vacances de Noël, qu'il passera à Washington.

Une paye le 28 décembre

Faute de budget, de nombreux ministères et agences gouvernementales ont fermé leurs portes samedi matin, laissant environ 400 000 fonctionnaires en congé sans solde.

Quant aux 400 000 autres qui travaillent dans les services jugés essentiels, ils recevront leur paye comme prévu le 28 décembre.

Ce qui arrivera de la paye prévue le 11 janvier est cependant plus incertain.

« Je veux que tout le monde comprenne que personne ne travaille sans être payé », a quant a lui affirmé Mick Mulvaney dimanche

Avec les informations de Washington Post, CNN, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International