•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pédagogues de l'espoir : un documentaire sur des jeunes inspirants de la région

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La diffusion du documentaire Pédagogues de l'espoir de Pauline Voisard est prévu samedi soir sur les ondes d'ICI RADIO-CANADA TÉLÉ. Il met en vedette des élèves de l'École secondaire Jean-Nicolet, du Collège Notre-Dame-de-l'Assomption et de l'École secondaire Les Seigneuries - St-Pierre-les-Becquets et leurs enseignants, qui ont participé pendant un an à la création de projets humanitaires.

Il sera possible de visionner ce documentaire à 22 h 30, à la télévision d'ICI TÉLÉ Mauricie-Centre-du-Québec.

Trois projets sont mis en lumière dans ce documentaire, soit la Brigade Verte de l'École secondaire La Seigneurie, l'initiative Changer le monde une œuvre à la fois, les interventions par l'art au Collège Notre-Dame-de-l'Assomption et les stages d'initiation à la solidarité internationale à l'École Secondaire Jean-Nicolet.

Les éducateurs veulent, à travers des actions concrètes, éveiller les consciences sur les défis d'aujourd'hui et de demain pour tenter de changer le monde, un geste à la fois.

Pour eux, ces jeunes sont inspirants.

Face au cynisme, au fatalisme, à l'individualisme et aux préjugés qui circulent sur les jeunes, le documentaire de ce soir, c'est vraiment un antidote contre tout ça. Ça démontre que les jeunes, quand on leur donne une voix, quand on leur laisse la place, quand on les accompagne là-dedans, ils sont capables de grandes choses. Ce sont des acteurs de changement d'aujourd'hui, pas juste pour plus tard. Une fois que les jeunes l'ont compris et que le pédagogue peut transmettre ça aux jeunes, que t'as un pouvoir d'agir, alors là, wow, il y a un monde de possibles qui s'ouvre, affirme Richard Grenier, le coordonnateur du secteur d'éducation du public au Comité de solidarité Trois-Rivières.

Xavier Parent, maintenant en secondaire 5, a participé au documentaire. Il affirme que ses choix sont maintenant influencés par cette expérience de voyage humanitaire au Nicaragua.

Je suis un gars matérialiste dans la vie et ça, ç'a beaucoup changé depuis. Avant, je rêvais de travailler dans un métier stable où j'aurais beaucoup d'argent et ce n'était pas vraiment ce qui allait rejoindre mes passions. Au Nicaragua, ç'a tout changé, je me suis rendu compte qu'on avait une vie à vivre, qu'on ne devait pas la vivre pour l'argent, il fallait la vivre pour le bonheur et le plaisir de vivre donc je m'en vais maintenant vers une autre branche qui suit plus mes passions, affirme Xavier Parent, stagiaire pour le projet Nicaragua

Selon des informations d'Anne-Andrée Daneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !