•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Très peu d'initiatives concrètes pour protéger le caribou forestier, admet Ottawa

Un jeune caribou recouvert partiellement de neige.

Un jeune caribou

Photo : iStock / JellisV

La Presse canadienne

Environnement Canada admet que peu de choses ont été faites jusqu'ici pour protéger l'habitat du caribou boréal, malgré les nombreuses discussions à ce sujet.

Un rapport du ministère fédéral indique que peu de choses ont changé depuis l'enquête réalisée en avril, qui avait révélé des lacunes importantes dans la protection des espèces menacées d'un océan à l'autre. Le caribou boréal est désigné menacé en vertu de la Loi sur les espèces en péril, et sa protection et son rétablissement représentent l'un des plus grands défis de conservation du Canada.

Le deuxième rapport sur les mesures prises pour protéger l'habitat essentiel du caribou boréal, comme l'exigeait la Loi sur les espèces en péril, énumère des dizaines de négociations en cours, des projets de plans et des promesses des provinces visant à ramener les populations de caribou à des niveaux viables.

Mais il conclut que les problèmes décrits pour la première fois il y a neuf mois persistent, et qu'un tout autre niveau de collaboration sera nécessaire si l'on veut réaliser des progrès importants dans le rétablissement du caribou boréal. Le plus important problème réside dans le fait que les organismes provinciaux qui autorisent le développement de l'habitat du caribou ne sont pas tenus de respecter les lois environnementales fédérales.

La ministre McKenna doit intervenir, disent les groupes environnementaux

Les groupes écologistes soutiennent que tôt ou tard, la ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna, devra intervenir et ordonner la protection d'urgence de certains troupeaux en voie de disparition. Ils soutiennent également que le nouveau rapport d'Environnement Canada démontre que peu de nouvelles zones de protection du caribou boréal ont été créées.

La planification, c'est bien, reconnaît Florence Daviet de la Société pour la nature et les parcs du Canada. L'action serait mieux.

Ils sont censés préparer cette planification et en discuter depuis 2012, dénonce-t-elle. Ils ont eu beaucoup de temps pour parler.

Barry Robinson, avocat du groupe Ecojustice, souligne que le rapport de vendredi était lui-même en retard de près de deux mois. Il en va de même pour bon nombre des mesures de protection qui devraient déjà être en place, selon lui.

Caroline Thériault, une porte-parole d'Environnement Canada, affirme que le rapport montre que de nombreuses mesures ont été prises d'un bout à l'autre du pays pour soutenir le rétablissement du caribou.

Depuis la publication du dernier rapport, en avril, les provinces et les territoires ont progressé dans leurs plans de protection et de rétablissement sur le terrain, a-t-elle réagi dans une déclaration transmise par courriel. Nous reconnaissons qu'il reste encore beaucoup à faire et nous prenons déjà des mesures en ce sens.

Selon la plus récente évaluation du caribou des bois, 81 % des troupeaux du Canada sont en déclin. La perte d'un autre tiers de la population est attendue à court terme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Protection des espèces