•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrice Godin : jouer le méchant Yanick Dubeau dans District 31 perturbe sa vie

Yannick Dubeau qui sourit.
Yannick Dubeau (Patrice Godin) Photo: Aetios Productions
Cecile Gladel

Jouer Yanick Dubeau dans District 31 comble de bonheur le comédien Patrice Godin. Toutefois, ce rôle de méchant, l'un des premiers de sa carrière, l'empêche parfois de dormir et lui montre le côté malsain de la popularité, car certaines personnes confondent l'acteur avec son personnage.

Alerte aux divulgâcheurs : si vous n’avez pas vu le dernier épisode avant les Fêtes de District 31, ne continuez pas la lecture de cet article.

Quand le sergent-détective psychopathe Yanick Dubeau a dévoilé son côté très sombre, il a préféré arrêter de lire les commentaires sur les réseaux sociaux. Car dans la série, le policier séquestre pendant trois ans une prostituée dans son sous-sol, pour ensuite assassiner cette jeune femme qui porte son enfant.

« Quand les gens font la distinction entre l’acteur et le personnage, je n’ai pas de problème, mais parfois, dans le flot de commentaires, ça devient flou. Il ne faut pas le prendre personnellement, mais j’aime mieux ne pas aller les lire, car les gens déversent leur colère. Les gens qui m’abordent dans la rue, c’est différent. Ils aiment détester le personnage, et je sens bien qu’ils parlent du personnage, et non de moi. C’est une distinction qu’ils font et qu’il faut faire », constate Patrice Godin.

Ce sont des rôles qu’on joue. Anthony Hopkins n’est pas Hannibal Lecter [dans Le silence des agneaux] et je ne suis pas Yanick Dubeau. Je ne le serai jamais.

Patrice Godin

Cependant, Patrice Godin avoue que jouer le rôle d’un méchant est une nouvelle expérience pour lui. « En général, j’ai toujours joué des personnages que les gens aimaient. Là, les gens détestent mon personnage. Et c’est plus troublant, mais c’est ça le rôle et j’adore l'interpréter. Le personnage n’a pas fini de faire jaser », ajoute-t-il.

D’ailleurs, Patrice Godin – à qui l'on a parlé avant la diffusion du dernier épisode de la mi-saison – se doutait bien que les téléspectateurs allaient fortement réagir, puisque Yanick Dubeau tue Charlène Baribeau (Sophie Desmarais) et invite Amélie Bérubé (Charlotte Legault) à venir chez lui pour la protéger. « Je pense que les gens vont être un peu bouche bée. »

Un rôle qui l’empêche de dormir

Jouer Yanick Dubeau a même tenu Patrick Godin éveillé la nuit. « C’est un rôle magnifique et extraordinaire, mais très troublant. Dans les dernières semaines de tournage, j’ai fait un peu d’insomnie. On va dans des zones inhabituelles. C’est un personnage à la limite malfaisant, manipulateur, très loin de moi. C’est probablement le personnage le plus éloigné de qui je suis que j’ai eu à jouer. Parfois, je me réveillais la nuit et j’y pensais », raconte-t-il.

L'acteur sur le plateau des ÉchangistesPatrice Godin Photo : Radio-Canada / Mathieu Valiquette

Il ne savait pas l’ampleur du secret du personnage

Lorsque Patrice Godin a obtenu le rôle de Yanick Dubeau, il ne connaissait pas son côté sombre. « J’ai su que c’était un psychopathe alors que j’avais commencé à tourner. Quand j’ai auditionné, c’était pour un sergent détective qui était là pour remplacer Patrick Bissonnette (Vincent-Guillaume Otis). On m’avait dit que c’était un bon policier, un bon enquêteur qui avait un secret dans son passé, des blessures, mais le secret à ce point-là, je ne le savais pas », raconte-t-il.

Pour lui, il est certain que Yanick Dubeau est un excellent sergent-détective. « D’ailleurs, pour cacher ce qu’il a réussi à cacher pendant autant d’années, ça prend quand même un certain talent. »

Patrice Godin pose les mains croisés en fixant la caméra. Le sergent-détective Yannick Dubeau est incarné par Patrice Godin. Photo : Radio-Canada

Le comédien ajoute qu’il a vraiment cru à une histoire d’amour entre Yanick Dubeau et Charlène Baribeau. « Luc [Dionne] me fera peut-être mentir, mais je pense que Yanick l’aimait. Sauf qu’il était coincé, puis il n’acceptait pas qu’elle soit enceinte de lui. Il n’y avait pas d’issue à cette histoire-là. Et voilà, c’est la façon de Yanick Dubeau de régler le problème. On peut croire qu’il est sincère et honnête à certains moments. Mais quand on voit ce qui arrive à Charlène, on peut s’imaginer que le rapprochement avec Amélie ne sera pas simple. »

Patrice Godin est conscient que son temps est compté comme sergent-détective, même s’il ne sait pas ce qui attend Yanick Dubeau. « Je ne prévois pas de rester encore très longtemps, c’est moi qui parle, je n’ai pas plus d’information, mais je vais m’ennuyer. Je ne pourrais pas être sergent-détective pendant quatre ou cinq ans au poste 31. Les téléspectateurs savent ce que Yanick a fait. Il a un double visage, donc on ne lui fait plus confiance. Mais bon, je n’ai même pas les réponses à ces questions », conclut le comédien.

Séries télé

Arts