•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sayona Québec dépose sa demande d'autorisation au gouvernement

Affiches sur le lieu du projet minier Authier de l'entreprise Sayona Mining.

Le projet minier de l'entreprise Sayona Mining devrait être situé à moins de 500 mètres de l'esker, à La Motte, en Abitibi.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Thomas Deshaies
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La minière Sayona Québec a déposé jeudi sa demande d'autorisation pour le Projet Authier. La ministre de l'Environnement dispose maintenant de trois mois pour décider si elle recommandera ou non au gouvernement de soumettre le projet au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Le vice-président aux affaires corporatives pour Sayona Québec, Alexis Segal, n'a pas souhaité nous accorder d'entrevue, mais confirme par courriel que Sayona Québec a déposé sa première demande d'autorisation ministérielle, son étude d'évaluation environnementale et sa demande de bail minier.

Rappelons que le Projet Authier suscite une mobilisation citoyenne depuis quelques mois, notamment en raison de sa proximité avec l'esker et du refus du promoteur de se soumettre volontairement à une analyse par le BAPE.

La décision de la ministre

La ministre de l'Environnement, MaireChantal Chassé, peut dès maintenant demander à ce que le projet soit assujetti à une analyse par le BAPE.

Un nouvel article de la Loi sur la qualité de l'environnement légitime une telle démarche, notamment si les enjeux environnements sont majeurs et que les préoccupations du public le justifient.

Il s'agit donc d'un article qui donne le pouvoir au gouvernement d'assujettir des projets à la procédure d'évaluation et d'examen des impacts sur l'environnement, même si le projet prévoit une production en deçà du seuil de 2000 tonnes par jour.

Mme Chassé n'a pas souhaité jusqu'à présent prendre position dans le dossier, mais devra le faire sous peu. Elle dispose en effet de trois mois à partir de la date du dépôt de la demande pour annoncer ses couleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !