•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bilan migratoire positif pour la MRC des Basques, selon le préfet

Le préfet Bertin Denis

Le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis.

Photo : Radio-Canada

Jérôme Lévesque-Boucher

Malgré une baisse démographique marquée par le vieillissement de la population de la MRC des Basques, le préfet Bertin Denis dénote que le bilan migratoire de la région est positif en 2018.

M. Denis précise que cette bonne nouvelle au plan démographique survient pour une troisième année consécutive.

Ça veut dire qu'il y a plus de gens qui débarquent dans la MRC des Basques qu'il y en a qui partent. [...] C'est une excellente nouvelle pour nous.

Bertin Denis, préfet de la MRC des Basques

Il n'en demeure pas moins que dans les années 1960, 16 000 personnes habitaient dans les Basques. On y trouve maintenant un peu moins de 9000 habitants.

Selon le plus récent bulletin régional de l'Institut de la statistique du Québec, les personnes âgées de 65 ans et plus représentaient pas moins de 30,4 % de la population des Basques en 2016.

Point de vue sur une église qui se situe devant le fleuve Saint-Laurent, à Trois-Pistoles. On remarque les montagnes au loin qui trace une ligne d'horizon en hiver. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Aucune augmentation de taxes n'est prévue pour les Pistolois en 2019.

Photo : Page Facebook/Tourisme Bas-Saint-Laurent

Au cours de la même année, la proportion des citoyens de 20 ans et moins était de 15,8 %, soit pratiquement deux fois moins de gens.

Ceci dit, on voit que ce sont des jeunes qui reviennent. C'est une nouvelle extraordinaire qui assure la pérennité de la région, affirme le préfet.

La MRC des Basques divulguera les chiffres officiels de ce bilan migratoire au retour de la période des fêtes.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale