•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement fédéral finance la municipalisation du Nouveau-Brunswick

Luc Desjardins, maire de Petit-Rocher président de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick.
Luc Desjardins, maire de Petit-Rocher président de l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

L'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick (AFMNB) reçoit un coup de pouce du gouvernement fédéral pour renforcer la gouvernance locale en visant la pleine municipalisation du territoire.

Présentement, près d'un francophone sur trois au Nouveau-Brunswick habite dans des régions non constituées en ville ou village, qu'on appelle des districts de services locaux.

Pour aider la pleine municipalisation du territoire, Ottawa annonce un octroi de 776 000 $ provenant du ministère du Patrimoine canadien.

L'argent servira entre autres à la création d’un Centre d'expertise en gouvernance locale qui sera situé à Petit-Rocher.

Ce centre d’expertise permettra, selon le président de l’AFMNB, Luc Desjardins, à accompagner les communautés qui envisagent des projets de regroupements. Il y a des obstacles à faire tomber aux niveaux des formules de financement, de réglementation municipale, de fiscalité. On veut développer une expertise pour les accompagner.

C’est dans l’intérêt de la démocratie locale d’avoir des institutions fortes, d’avoir accès aux meilleures idées, aux meilleurs intervenants, et il faut être prêt à les accompagner financièrement, a quant lui déclaré le ministre fédéral des Affaires intergouvernementales, Dominic LeBlanc.

Avec les informations de François Vigneault

Nouveau-Brunswick

Politique municipale