•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Financement du tramway : Labeaume met la pression sur Québec et Ottawa

Esquisse du réseau structurant de transport en commun de la Ville de Québec

Le tracé de la ligne de tramway comprend deux portions souterraines totalisant une longueur de 3,5 km.

Photo : Ville de Québec

Louis Gagné

Régis Labeaume invite les gouvernements provincial et fédéral à confirmer le plus rapidement possible les montants qu'ils investiront dans son projet de transport structurant.

Le maire de Québec souligne que la municipalité va bientôt entreprendre d’importants travaux évalués à plusieurs dizaines de millions de dollars.

« On a pour 130 millions de travaux à faire dont la moitié, minimum, [va être sur] notre facture, ne sera pas financée par le projet, alors, avant de débuter, on veut s'assurer que toutes les ficelles sont attachées », a-t-il déclaré mercredi.

La Ville de Québec va notamment procéder à l’élargissement du boulevard Hochelaga, dans le secteur de Sainte-Foy. À lui seul, le projet est estimé à 65 millions de dollars.

Régis Labeaume mentionne que l’élargissement servira de mesure de mitigation pour réduire l’impact des travaux sur le boulevard Laurier durant la construction du réseau de tramway.

Rencontre au sommet

Le maire de Québec est revenu sur la rencontre qu’il a eue avec le premier ministre François Legault et le ministre des Transports, François Bonnardel. Régis Labeaume les a informés sur l’avancement des travaux dans le dossier du transport structurant.

« J’ai dit au premier ministre qu'on était prêts, nous, à recevoir un engagement de financement total parce qu'au moment où on se parle, on est rendu plus loin techniquement et en termes d'ingénierie que le REM au moment où ils ont pris la décision finale sur le financement », a indiqué Régis Labeaume.

Les trois hommes se sont entendus pour travailler « main dans la main » pour s’assurer que le financement promis par Ottawa soit au rendez-vous « le plus tôt possible ».

« On se coordonne quasiment quotidiennement pour les aider à convaincre ou à pousser sur la machine fédérale, particulièrement dans les prochains mois », a précisé le maire de Québec.

Québec

Transport en commun