•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Les Bye bye de Dominique Michel

    À l'intérieur, sur un fond neutre, l'animatrice Dominique Michel est assise sur un tabouret et l'animateur Patrice L'Écuyer est debout derrière elle.
    La comédienne Dominique Michel a joué dans une vingtaine de Bye bye en plus d'animer la rétrospective 30 fois Bye Bye avec Patrice L'Écuyer. Photo: Radio-Canada / Jean Bernier

    Dominique Michel, personnalité attachante et indissociable des Bye bye. À travers nos archives, retrouvez quelques-unes de ses confidences et anecdotes sur ses participations à cette légendaire revue humoristique de l'année.

    Au cours de sa carrière, la comédienne Dominique Michel a pris part à une trentaine de revues de l’année sur les ondes de Radio-Canada.

    Car avant le premier Bye bye en 1968, il y a notamment eu les émissions Au P’tit café et Ça va éclater qui soulignaient avec humour et fantaisie le passage à la nouvelle année.

    Dominique Michel et Pierre Thériault, debout, côte à côte.Dominique Michel et l'animateur Pierre Thériault à l'émission Au P'tit café, en 1957. Photo : Radio-Canada / André Le Coz

    Le Bye bye fête cette année ses cinquante années d’existence. Dominique Michel a été de chaque décennie. Elle a accompagné à travers le temps cette tradition télévisuelle de fin d’année devenue de plus en plus attendue et critiquée.

    Voici notre entrevue la plus ancienne dans laquelle Dominique Michel parle du Bye bye. Elle est l’invitée du talk-show Ce soir Jean-Pierre… du 16 décembre 1971.

    Dominique Michel ne peut retenir ses rires lorsque l’animateur Jean-Pierre Coallier aborde sa participation au Bye bye 71. C’est qu’une parodie de Ce soir Jean-Pierre… est prévue au programme.

    Dominique Michel révèle sans ambages qu’elle y incarne « le p’tit Simard » alors que le Cynique André Dubois imite l’animateur Jean-Pierre Coallier.

    On en conclut que le contenu du Bye bye n’était pas encore à l’époque enveloppé d’un grand secret.

    Dans un studio de télévision, Dominique Michel déguisée en chanteur René
Simard interprète une chanson les bras tendus.Dominique Michel imite le chanteur René Simard dans le sketch « Ce soir Jean-Pierre... » du Bye bye 1971. Photo : Radio-Canada / Francis J. Menten

    Avec son grand talent comique, Dominique Michel devient à travers les années une caricaturiste incontournable. Elle peut se glisser dans la peau de n’importe quelle personnalité publique.

    C’est aussi une personnalité aimée du public, dont on apprécie la générosité et l’intensité.

    Combien de fois, après y avoir mis tout son cœur et son énergie, Dominique Michel a-t-elle déclaré : « C’était mon dernier Bye bye »?

    En 1993, Dominique Michel avait annoncé qu’elle prenait part à son dernier Bye bye.

    Au lendemain de ce Bye bye diffusé en partie en direct, Dominique Michel s’envolait pour des vacances à Saint-Barthélemy. Ses collègues Patrice L’Écuyer et André-Philippe Gagnon l’attrapaient chez elle pour la conduire à l’aéroport.

    Leur post-mortem est diffusé à l’émission L’enfer c’est nous autres du 5 janvier 1994.

    Les têtes d’affiche du Bye bye 94 reviennent sur le défi à la fois exaltant et épuisant que représente cette émission spéciale de fin d’année.

    C’est beaucoup de travail, mais c’est beaucoup de récompenses aussi.

    Dominique Michel
    Dominique Michel court en sous-vêtements devant le regard surpris de techniciens en coulisses.En coulisses, la comédienne Dominique Michel court tout en changeant de costume durant le Bye bye 91. Photo : Radio-Canada / Robert Baron

    Changements de costumes, maquillages à la hâte et de multiples accessoires, les imitations de Robert Bourassa et du couple Dion-Angélil auront particulièrement marqué cette édition du Bye bye.

    Le comédien Patrice L’Écuyer mentionne aussi quelques surprises, comme la poignée de main entre Jean Demers et Pierre Pagé et l’apparition éclair de Pascale Bussières en Michael Jackson.

    Ce ne sera évidemment pas le dernier Bye bye de Dominique Michel. Elle participera ensuite à ceux de 1994, 1995, 1996, 1997 et 2003!

    Le 22 décembre 2006, Dominique Michel faisait le fil de sa carrière dans un long entretien diffusé au Téléjournal.

    « Nous l’aimons depuis toujours, comme si elle faisait un peu partie de la famille », lance d’entrée de jeu l’animatrice Céline Galipeau.

    Dominique Michel vient de faire paraître son autobiographie, bourrée d’anecdotes. Au cours de l’entrevue, elle revient sur ses débuts en humour dans les cabarets, sur la série télévisée Moi et l’autre – qui a fait d’elle une vedette – puis sur ses multiples participations au Bye bye qui ont consacré son statut.

    « Chacun a encore en tête le souvenir d’au moins un de ses sketches », affirme l’animatrice Céline Galipeau. À l’écran défilent quelques imitations : les chanteuses Diane Dufresne et Michèle Richard, la gymnaste Nadia Comaneci ou encore l’animateur Guy A. Lepage. Son numéro préféré? Celui du syndicaliste Michel Chartrand.

    Dans un studio de télévision, sketch où l'on voit Michel Chartrand (Dominique Michel)
en conducteur de calèches qui aperçoit un sabot de Denver à la patte de son cheval.Sketch du Bye bye 83 dans lequel Dominique Michel incarne un Michel Chartrand reconverti en conducteur de calèches. Photo : Radio-Canada / Jean-Pierre Karsenty

    « J’aurais encore la force de faire ça, je le ferais », confie Dominique Michel sur sa participation au Bye bye.

    Le 31 décembre 2018, l’équipe du Bye bye lui proposera un sketch à sa mesure, tout en respectant son immense bagage.

    Encore plus de nos archives

    Archives

    Arts