•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

François Legault et Scott Moe sont les premiers ministres les plus populaires, selon un sondage

François Legault (à gauche), Scott Moe (à droite)

François Legault et Scott Moe sont les deux seuls premiers ministres a avoir récolté une approbation de plus de 50 % des répondants d'un récent sondage de la firme Angus Reid.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En poste depuis octobre, le premier ministre du Québec, François Legault, obtient le taux d'approbation le plus important au pays, selon un sondage de l'Institut Angus Reid.

En décembre, le chef de la Coalition avenir Québec a reçu l’appui de 59 % des répondants québécois lors d'un sondage réalisé en ligne auprès des membres de cette firme. Cette popularité est attribuable à son arrivée récente en poste, selon les analystes d'Angus Reid, alors que les premiers ministres récemment élus profitent souvent d’une lune de miel avec la population.

Le Saskatchewanais Scott Moe est le seul autre premier ministre à atteindre un taux d’approbation majoritaire avec 57 % d’appui des répondants de sa province. Il poursuit dans la lignée de l’ancien premier ministre saskatchewanais Brad Wall, qui trônait à la tête du palmarès de 2017 et de 2016. Il s'agit de la première fois depuis 2011 qu'un premier ministre de la Saskatchewan n'est pas au sommet du palmarès Angus Reid.

Légère remontée de Rachel Notley

La première ministre écoute avec attention la question d'un journaliste lors d'une conférence de presse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Aucun comportement criminel n’a été allégué contre des députés, précise la première ministre.

Photo : Radio-Canada

Le taux d’approbation de la première ministre albertaine Rachel Notley (36 %) est le meilleur depuis 2016. Les prochaines élections sont prévues pour le début de l'année 2019, mais la date officielle n’est toujours pas connue.

Impopulaires malgré la victoire

Malgré une victoire aux élections provinciales, plusieurs premiers ministres n’ont pas bénéficié d’une longue lune de miel. Parmi ceux-ci, on retrouve Doug Ford, de l’Ontario (42 %), Blaine Higgs, du Nouveau-Brunswick (40 %) ,et Stephen McNeil, de la Nouvelle-Écosse (32 %). Ce dernier se retrouve d’ailleurs en fin de palmarès à la 9e place.

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Stephen McNeil

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Angus Reid dit ne pas inclure le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard dans le classement en raison de la petite taille de la population de cette province.

Méthodologie

L'Institut Angus Reid a mené un sondage par Internet entre les 7 et 14 décembre 2017 auprès de 3554 adultes canadiens à partir d’un échantillon aléatoire des membres du Forum Angus Reid.

Si ce sondage avait été fait avec un échantillon probabiliste de taille similaire, la firme indique que la marge d’erreur aurait été de ±2 points de pourcentage, 19 fois sur 20 pour l'ensemble des résultats.

Les résultats pour chaque province ont été pondérés en fonction des proportions nationales. Pour donner un exemple, la moyenne pondérée des répondants de la Saskatchewan et du Manitoba est de 1000 répondants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique