•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chasse à l'orignal 2018 : la plus faible récolte en 16 ans dans la zone 13

Une tête d’orignal dans la boîte d’une camionnette.

Bruno Caron a tué cet orignal dès l’ouverture de la saison de chasse, avant l’arrivée de ses clients.

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La récolte d'orignaux a été faible cette année lors de la dernière période de chasse dans la zone 13 couvrant une bonne partie de l'Abitibi-Témiscamingue. 1569 orignaux ont été tués, soit la plus faible récolte dans cette zone en 16 ans. En 2002, 1506 orignaux avaient alors été récoltés.

C'est ce que démontre le plus récent bilan de chasse à l'orignal 2018 du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. 2018 est une année restrictive de chasse, ce qui veut dire qu'il est interdit de chasser les femelles. La situation était la même en 2016 et 1812 orignaux avaient alors été récoltés.

Le ministère mentionne qu'il y a eu une diminution du nombre de permis vendus au Québec, passant de 174 256 permis en 2016 à 170 931 en 2018.

Cette diminution, ainsi que le manque de conditions météorologiques idéales pour pratiquer l'activité, pourraient expliquer en partie la récolte plus faible de cette année, explique le ministère.

Dans la province, près de 19 700 orignaux ont été récoltés.

Le ministère rappelle que ce sont des résultats préliminaires et que les résultats finaux seront communiqués à la fin du mois de janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !