•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Uber reprend ses essais routiers de véhicules autonomes à Toronto

Un VUS gris muni d'une grosse caméra à l'avant de son toit devant deux voitures dans la rue
Un véhicule autonome d'Uber à Pittsburgh en 2017 Photo: Associated Press / Gene J. Puskar
Radio-Canada

Des véhicules autonomes d'Uber sillonnent à nouveau les rues de la région de Toronto, indique le géant américain, mais selon un programme de tests modifié à la suite d'un accident mortel aux États-Unis.

La compagnie de transport avait suspendu ses essais à Toronto et dans plusieurs villes américaines en mars dernier, après la mort d'une piétonne happée par une voiture autonome d'Uber en Arizona.

L'enquête a montré que l'employée d'Uber à bord regardait une émission de télévision avant l'accident et a freiné trop tard. Par ailleurs, le système de freinage d'urgence du véhicule n'était pas activé.

Raquel Urtasun, scientifique en chef pour Uber à Toronto, explique que l'entreprise a réévalué ses procédures et a mis en place plusieurs mesures de sécurité supplémentaires depuis l'accident.

Selon le nouveau programme d'essais routiers, un deuxième employé accompagnera par précaution le conducteur, qui devra être derrière le volant en tout temps.

Intelligence artificielle et cartes

Plutôt que de mettre l'accent sur les capacités de conduite autonome, le programme de tests à Toronto vise plutôt à créer de meilleures cartes routières, grâce aux technologies d'intelligence artificielle.

Les véhicules autonomes de la compagnie rouleront à la fois sur les autoroutes et dans les rues à Toronto.

Pour avancer, les véhicules de ce type dépendent, en plus des senseurs dont ils sont munis, de cartes routières détaillées.

Or, la création de cartes est actuellement un processus très coûteux et long, nécessitant de multiples déplacements aux mêmes endroits pour recueillir des données, explique Mme Urtasun.

Uber, ajoute-t-elle, cherche à mettre au point une technologie automatisée permettant de créer des cartes routières en temps réel, grâce à l'intelligence artificielle.

Le géant américain doit aussi reprendre cette semaine ses essais routiers à Pittsburgh et à San Francisco, aux États-Unis.

Avec les informations de La Presse canadienne, et CBC News

Intelligence artificielle

Économie