•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Record d'homicides à Toronto : une année marquée par une violence « insensée »

Photo d'un homme en complet qui regarde directement dans l'objectif de la caméra.

Le détective Hank Idsinga de la police de Toronto

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

« Cette année, il y a eu une série de meurtres très, très insensés un peu partout dans la ville », raconte le détective en chef de l'escouade des homicides de la police de Toronto, Hank Idsinga.

La Ville Reine a enregistré pas moins de 95 homicides cette année, fracassant un record qui remontait à 1991.

Cette flambée de violence n'est pas le résultat d'une guerre entre gangs de rue asiatiques comme en 1991, affirme toutefois M. Idsinga, qui n'arrive pas à mettre le doigt sur une cause commune cette fois-ci.

Même après avoir identifié les coupables, les avoir traduits en justice et avoir obtenu leur condamnation, tous ces homicides n'ont toujours pas de sens.

Hank Idsinga, détective de la police de Toronto

Des centaines de raisons contribuent à cette violence, selon M. Idsinga, des disputes entre gangs au trafic d'armes et de drogue.

Ce dernier souligne que la police a saisi près de 900 armes à feu cette année, plus que jamais dans le passé.

Le détective Idsinga ajoute que nombre de membres de la communauté continuent à ne pas vouloir parler à la police, par crainte de représailles de la part de suspects ou de gangs, notamment.

On a besoin de ces renseignements pour nous amener dans la bonne direction et avancer dans nos enquêtes, dit-il.

Des 712 homicides recensés à Toronto au cours de la dernière décennie, plus du tiers demeurent non résolus.

Avec les informations de CBC News

Toronto

Homicide