•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des leaders municipaux veulent des réformes pour le Nouvel An

Adam Lordon, président de l’Association des Cités du Nouveau-Brunswick et maire de Miramichi, écoute attentivement une question du reporter.

Adam Lordon est président de l’Association des Cités du Nouveau-Brunswick et maire de Miramichi.

Photo : Radio-Canada / Bridget Yard/CBC News

Radio-Canada

Des représentants des trois associations municipales du Nouveau-Brunswick rencontreront des fonctionnaires de la province en janvier pour négocier les réformes qu'ils réclament depuis des années.

Adam Lordon, président de l’Association des Cités du Nouveau-Brunswick et maire de Miramichi, s’attend à ce que certaines des questions soulevées par son groupe pendant la campagne électorale provinciale soient à l'ordre du jour, notamment le régime d'impôt foncier.

Selon l’Association, qui représente huit municipalités, dont Moncton, Fredericton et Saint-Jean, les contribuables des grandes villes paient plus que leur juste part à la province.

Par exemple, la plupart de nos voisins utilisent nos routes et nos rues chaque jour pour venir travailler ou utiliser nos installations récréatives lorsque leurs enfants vont nager ou jouer au hockey, mais ils ne paient pas pour ces services par l'entremise de leur impôts fonciers, souligne Adam Lordon.

L’Association réclame aussi une révision de la loi provinciale sur l’arbitrage, un examen des restrictions imposées aux villes qui cherchent à générer des revenus non fiscaux, un nouveau regard sur la question d'une taxe hôtelière et un examen du partage des revenus provenant du cannabis.

Adam Lordon est d’ailleurs de l’avis que certains changements pourraient être mis en œuvre dès 2019.

On ne veut pas juste demander des changements ou une réforme de la part du gouvernement, on voudrait aussi faire partie de la solution.

Adam Lordon, président de l’Association des Cités du Nouveau-Brunswick et maire de Miramichi

Il veut aussi donner la chance au gouvernement de donner suite à ses engagements électoraux en matière de réforme municipale.

Il trouve encourageant, par exemple, le fait que le gouvernement a proposé en campagne de mettre un terme à la double imposition des immeubles d’appartements.

Aucune date fixée

Les présidents et directeurs généraux de l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick, de l’Association des Cités du Nouveau-Brunswick et de l’Union des municipalités du Nouveau-Brunswick doivent rencontrer le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Jeff Carr, ainsi que d’autres fonctionnaires. La date de cette rencontre n'a pas encore été fixée.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Politique municipale