•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En 2018, le deuil de la diva des enfants et un prix prestigieux ont marqué le milieu des arts

Un groupe d'artistes sur le scène du festival Fête fransaskoise.
Un hommage à Carmen Campagne lors du festival Fête fransaskoise 2018. Photo: Radio-Canada
Rose Nantel

L'année 2018 aura fait pleurer, se souvenir, rire et aura dégagé un grand sentiment de fierté pour la communauté francophone en Saskatchewan. Retour sur les moments marquants dans le milieu des arts et spectacle.

La chanteuse pour enfants qui ne sera pas oubliée

Une photo de Carmen Campagne dans un cadre champêtreLa diva des petits, Carmen Campagne, est morte à l`âge de 58 ans. Photo : Carmen Campagne

Figure marquante du paysage musical francophone pendant plus de trente ans partout au Canada, Carmen Campagne est décédée des suites d’un cancer le 4 juillet 2018. La chanteuse originaire de Willow Bunch en Saskatchewan a fait chanter et danser les enfants pendant de nombreuses années, grâce à ses chansons populaires comme Un bon chocolat chaud, La soupe à mon ami ou encore La moustache à papa. Carmen Campagne a déjà mentionné que l’art de la comptine lui venait de souvenirs d’enfance, plus précisément de moments passés à chanter avec son frère et ses soeurs alors que « papa était au piano ». Reconnue par tous comme étant la diva des petits, Carmen Campagne été décorée de l’Ordre du Canada et avait fait paraître un dernier album de chansons en 2014.


Lord Byrun, celui qui a remporté Granby

Lord Byrun, le gagnant du Chant’Ouest 2017 qui avait lieu à Yellowknife, a été sacré grand gagnant du Festival international de la chanson de Granby 2018. Byrun Boutin-Maloney, de son vrai nom, a également gagné le prix du public Yves-Gagnon et celui de la meilleure présence sur scène lors du festival québécois. En entrevue à l’émission Les samedis du monde, l’artiste a dit qu'il veut garder les deux pieds sur terre, en se rappelant que gagner ce genre de concours n’est qu’une occasion de travailler encore plus fort pour se bâtir une carrière dans le milieu de la musique. Différent de par son accent, son humour, sa musique et les paroles qui accompagnent ses mélodies, Lord Byrun a su se distinguer tout en intriguant les gens. Les prix remportés lui ont valu près de 50 000 $ en bourses, en plus d’une foule de ressources pour réaliser ses plans musicaux. Des services pour surveiller ses chansons sur les ondes radio du Québec, une tournée en Europe et un spectacle, c'est ce qui attend le Fransaskois prochainement.


Rosie & the Riveters et le mouvement #moiaussi

C’est en 2018 que le groupe Rosie & the Riveters a lancé son second album. Les trois auteures-compositrices-interprètes n’ont jamais planifié avoir quelconque position politique dans l’actualité, mais diverses controverses et plusieurs sujets de l’heure comme le mouvement #moi aussi les ont poussées à vouloir s’exprimer. Le groupe Rosie & the Riveters, dont fait partie la Fransaskoise Alexis Normand, ont ainsi fait paraître l’album Ms. Behave, un opus aux allures vintage dans lequel elles font entendre la voix des femmes dans un monde d’hommes.


Kaya Free, une arrivée remarquée

Un plan rapproche de Kaya Free de ReginaKaya Free, participant de Nouvelle scène 2018 Photo : Radio-Canada

L'arrivée du rappeur-engagé Kaya Free dans le milieu artistique de la Saskatchewan n'est pas passée inaperçue. Candidat au concours musical Nouvelle scène, l’artiste nouvellement arrivé au Canada, a su se démarquer grâce à ses compositions aux mélodies et aux paroles originales, sans oublier ses messages inspirants remplis d’espoir. C’est en juillet qu’il a été couronné grand gagnant du concours Nouvelle Scène, ce qui lui a valu une participation à la compétition musicale Chant’Ouest, qui a eu lieu à Vancouver à l’automne. Encore une fois, Kaya Free figurait parmi les vainqueurs de l’événement, aux côtés du groupe manitobain Jérémie & The Delicious Hounds. Cette victoire signifie que nous retrouverons ces artistes au Festival international de la chanson de Granby en 2019.


Un passage dans l’Est pour Shawn Jobin

Bien connu dans le paysage francophone de la Saskatchewan, le rappeur a obtenu une occasion de se faire connaître encore plus ailleurs au pays à l’automne dernier. Un concept carte blanche, dans deux salles importantes dans l’Est canadien soient le Centre national des arts, à Ottawa, et le Petit Champlain, à Québec. Shawn Jobin y a présenté les chansons tirées de son récent album intitulé Éléphant, mais il a profité de l’occasion pour inviter des artistes dans le milieu du rap et des arts en général à se joindre à lui. C’est ainsi que pour deux soirs seulement, l’artiste de la Saskatchewan a mélangé son univers musical à celui de collègues du milieu qu’il respecte et qui ont influencé son art, sans oublier sa propre identité.

De nombreux autres moments artistiques auraient pu être ajoutés à ce résumé, mais voilà que vous avez un aperçu. Rendez-vous sur l'Atelier culturel pour découvrir d'autres artistes de l'Ouest canadien.

Saskatchewan

Musique