•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle bisbille sur l'usine de filtration à Témiscouata-sur-le-Lac

Le quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac.

Le quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac.

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Patrick Bergeron

Les tensions demeurent vives à Témiscouata-sur-le-Lac. Lundi, des opposants au projet de raccordement du quartier Notre-Dame-du-Lac à l'usine de filtration d'eau de Cabano ont tenté d'empêcher la tenue d'une séance extraordinaire du conseil où ce dossier devait être traité.

L'intervention de la Sûreté du Québec a été nécessaire pour que la réunion ait lieu. Selon le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet, des opposants bloquaient le passage aux conseillers qui souhaitaient se rendre à la table du conseil.

Le nouveau maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet.

Le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gaétan Ouellet.

Photo : Radio-Canada / Jérôme Lévesque-Boucher

Devant cette situation, les élus ont décidé de reporter le dossier de l'eau potable à une séance ultérieure. Gaétan Ouellet se dit déçu de cette situation.

Il croit que différentes rumeurs dans ce dossier auraient pu être dissipées lors de la rencontre. Une présentation des coûts réels pour l'ensemble du projet de raccordement devait être faite lors de cette rencontre.

L'option du raccordement à l'usine actuelle elle est bénéfique à court, moyen et long terme.

Gaétan Ouellet, maire de Témiscouata-sur-le-Lac

Le projet de raccordement sur un peu plus de huit kilomètres est évalué à près de 13 M$. Québec paiera une partie de la facture.

Même s'il avait fait campagne à la mairie en se disant en faveur de la construction d'une 2e usine de transformation des eaux dans le secteur de Notre-Dame-du-Lac, Gaétan Ouellet dit avoir eu la confirmation, depuis son élection, que cette option n'était pas viable. Elle aurait eu un impact considérable sur le compte de taxes des résidents de Notre-Dame-du-Lac.

La construction d'une 2e usine ferait passer la tarification pour l'aqueduc de 309 $ à 545 $.

Gaétan Ouellet, maire de Témiscouata-sur-le-Lac

Par ailleurs, Gaétan Ouellet se dit déçu de voir que de nombreux opposants jouent aux gérants d'estrade dans différents dossiers. Moi je dis : "où était ce monde-là alors qu'on avait la chance de faire ce débat lors de la campagne électorale"?

Nous avons tenté de joindre le porte-parole d'un regroupement de citoyens qui se dit opposé au projet de raccordement. Dans un communiqué envoyé mardi, Donald Viel demande que le projet de construction d'une nouvelle usine d'eau soit réévalué en 2019. Il a été impossible d'obtenir ses commentaires pour le moment.

Bas-Saint-Laurent

Politique municipale