•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les camionneurs pour les pipelines manifestent à Nisku

Des camions sont stationnés. Des hommes, dont certains en uniforme bleu, sont debout autour.

Des centaines de véhicules se sont rassemblés à Nisku, en Alberta, pour participer au convoi des Camionneurs pour les pipelines.

Photo : Radio-Canada / Katrine Deniset

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des camionneurs albertains organisent un convoi mercredi à Nisku, en Alberta, pour manifester leur appui à la construction d'oléoducs. La manifestation coïncide avec l'arrivée dans la province du chef conservateur fédéral, Andrew Scheer.

Des milliers de personnes se sont rassemblées à Nisku, où le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, prendra la parole devant l’Association canadienne des foreurs pétroliers. Les organisateurs du rassemblement estiment que le convoi comptait 1500 véhicules.

« Les camions de toutes sortes sont encouragés à venir montrer leur soutien à l’industrie canadienne du pétrole et du gaz et aux familles canadiennes d’un océan à l’autre », avaient-ils indiqué dans un communiqué.

Le convoi est parti de la Blackjacks Roadhouse à 11 h 30 pour parcourir un trajet de 22 kilomètres. Des bouchons de circulation se sont rapidement créés sur l'autoroute Queen Elizabeth II et dans le secteur du parc industriel.

« Le pétrole, c’est le Canada, qu’on soit anglophone ou francophone », croit Stéphane Desroches, un des camionneurs venus sur place. « Il faut que les gens remarquent cet évènement. On est sur une terre où il y a du pétrole, utilisons-le. »

Un autre manifestant, Stuart Allsopp, dit qu’il faut « soutenir l’industrie du pétrole et du gaz ». Il ajoute que sa province « en a besoin, l’Alberta se meurt sans ça ».

Des camionneurs se sont aussi rassemblés à Drayton Valley, au nord-ouest d'Edmonton. Selon Tom Hinderks, un organisateur du rassemblement, 150 véhicules ont pris la route mercredi matin pour rejoindre le convoi de Nisku.

« Nous faisons cela parce que ça attire l'attention sur le fait qu'on a de vrais problèmes qui empêchent la construction de pipelines au Canada, et ça fait mal aux familles à travers le pays », explique Tom Hinderks.

Selon lui, Drayton Valley a été durement touchée par le ralentissement de l’industrie pétrolière cette année. Une des compagnies de camions membre de leur groupe aurait réduit sa flotte de 70 %. « Il y a des enfants qui n’auront pas de Noël, il y a des familles qui pensent à vendre leur maison », ajoute-t-il.

Un autre convoi de camionneurs en faveur des pipelines avait rassemblé environ 600 camions à Grande Prairie dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !