•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La résistance francophone d'Elliot Lake

Les drapeaux franco-ontarien et canadien accrochés au-dessus du tableau d'une classe.
Les efforts pour sauvegarder le français s'incarnent de diverses manières à Elliot Lake, dans le Nord de l'Ontario. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

La proportion de francophones au Canada diminue sans cesse depuis 1941. Elle est passée de 29 % à 21 % au pays en trois quarts de siècle. Sophie Langlois s'est rendue dans la communauté d'Elliot Lake, qui tente, de diverses manières, de continuer à vivre en français.


Une église comme rempart

Des paroissiens francophones d'Elliot Lake poussent un cri du coeur pour tenter d'empêcher la fermeture de leur église. Le diocèse de Sault-Sainte-Marie n'a effectivement plus les moyens d'entretenir deux églises dans cette petite ville du Nord de l'Ontario, qui est en déclin depuis la fermeture des mines d'uranium.

Le reportage de Sophie Langlois (17 décembre 2018)

Des écoles menacées

À travers le Canada, la proportion de francophones ne cesse de diminuer depuis les années 1940. Dans le Nord de l’Ontario, ce déclin démographique menace de nombreuses écoles de langue française.

Le reportage de Sophie Langlois (18 décembre 2018)

Francophonie

Société