•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pont portatif du ministère des Transports assemblé à Saguenay

Deux grues assemblent un pont.
L'assemblage du pont modulaire dans la cour de l'entreprise Paul Pedneault. Photo: Radio-Canada / Catherine Paradis

Un pont hors du commun est en train d'être assemblé sur un chantier de Saguenay.

Le ministère des Transports met à l'essai une des deux structures portatives qui ont été achetées pour pallier la fermeture soudaine d'un pont.

Le ministère des Transports du Québec a investi 7 millions de dollars pour deux ponts modulaires, qui pourraient être déployés en cas d'accidents ou d'intempéries comme ce fut le cas à Cascapédia-Saint-Jules en Gaspésie en avril dernier.

Avec 10 000 ponts sur un territoire aussi grand que le Québec, il y a toujours des risques. Avec ces ponts-là, ça va nous permettre de restreindre les détours ou permettre d'avoir de la mobilité », explique le porte-parole du ministère des Transports du Québec, Guillaume Paradis.

Des pièces en métal dans un conteneurDes milliers de pièces sont entreposées dans 35 conteneurs comme celui-ci. Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

C’est l’entreprise Paul Pedneault située dans l’arrondissement de Chicoutimi qui fait un premier assemblage de la structure.

Il y a 35 conteneurs de 40 pieds. Je ne sais pas combien il y a de pièces, mais il y en a un bon paquet.

Jean Guimond, ingénieur et chargé de projet, Entreprises Paul Pedneault

L'opération en cours à Saguenay vise à faire l'inventaire de toutes les pièces et à documenter une première expérience de montage.

Deux hommes qui portent des équipements de sécurité posent devant le pont modulaire assemblé à Saguenay.Les deux ingénieurs Jean Guimond et Pier-Luc Savard Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Ça, c'est pour prendre de l'avance sur le montage, un coup que toutes les sections sont faites, on est capable de les prendre avec une grue et d'aller les monter sur le pont directement, ajoute Jean Guimond.

Chaque fois qu'on va monter une partie, on va faire avancer le pont d'une certaine distance

Pier-Luc Savard, ingénieur, Entreprises Paul Pedneault
Un pont en assemblage.Le pont modulaire peut être lancé sur une longueur maximale de 100 mètres. Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Le pont devrait être monté sur une portée de 67 mètres d'ici la fin du mois de février.

Il sera ensuite démonté et entreposé.

Saguenay–Lac-St-Jean

Industrie de la construction