•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PDG de Bombardier rassure ses employés de La Pocatière

Alain Bellemare discute avec une poignée d'employés, en ligne pour lui serrer la main.
Le président-directeur général a rencontré ses employés de l'usine de La Pocatière mardi Photo: Gracieuseté Bombardier
Marie-Jeanne Dubreuil

Bombardier ne contestera pas le contrat d'un milliard de dollars attribué à Siemens par VIA Rail à la fin novembre, a confirmé son président-directeur général, Alain Bellemare, lors d'une visite à l'usine de La Pocatière mardi.

Lors de l'annonce de l'obtention du contrat par Siemens, Bombardier avait indiqué qu'elle n'écartait aucune option.

L'entreprise québécoise aurait pu contester la décision de VIA Rail comme l'a fait la compagnie française Alstom lors de l'attribution du contrat pour la construction des wagons Azur.

Le président et chef de la direction du groupe Bombardier, Alain Bellemare, salue le maire de La Pocatière, Sylvain Hudon, lors de sa première visite à l'usine locale en décembre 2018Le président et chef de la direction du groupe Bombardier, Alain Bellemare, salue le maire de La Pocatière, Sylvain Hudon, lors de sa première visite à l'usine locale en décembre 2018 Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Même s’il dit ne pas comprendre la décision de VIA Rail, M. Bellemare a assuré à ses travailleurs que l’avenir de l’usine de Bombardier à La Pocatière n’était pas en danger. Le PDG a défendu la compétence de ses employés et de son entreprise.

On gagne partout à travers le monde. Et partout à travers le monde, on demande du contenu local. Alors on est capables de compétitionner, on l'a démontré dans le passé, on le démontre encore aujourd'hui et on va le démontrer demain.

Alain Bellemare, PDG de Bombardier

M. Bellemare estime toutefois que le gouvernement fédéral devrait intervenir un peu plus en faveur de ses fleurons. Il soutient que le fédéral devrait imposer un seuil minimal de contenu local dans l’allocation de ses contrats.

Le président et chef de la direction du groupe Bombardier, Alain Bellemare, lors de sa première visite à l'usine de La Pocatière en décembre 2018Le président et chef de la direction du groupe Bombardier, Alain Bellemare, lors de sa première visite à l'usine de La Pocatière en décembre 2018 Photo : Radio-Canada / Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Économie