•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'administration Trump interdit les crosses accélératrices sur les armes semi-automatiques

Un vendeur tient une crosse avec accélérateur de tir sur un comptoir, où est déposée une arme semi-automatique.
Les crosses avec accélérateur de tir permettent aux utilisateurs d’armes semi-automatiques de tirer aussi rapidement qu’avec des armes automatiques. Photo: Reuters / George Frey
Radio-Canada

L'administration Trump a annoncé qu'elle interdisait l'utilisation de crosses avec accélérateur de tir sur les armes semi-automatiques, un dispositif que l'auteur de la fusillade de Las Vegas avait utilisé l'an dernier.

Le procureur général par intérim, Matthew Whitaker, a signé le nouveau règlement mardi matin.

Les propriétaires de crosses amovibles de tir par rafales (bump stocks) ont 90 jours pour les remettre ou les détruire.

Un représentant du département de la Justice a expliqué que ces dispositifs seront bannis en vertu de la loi fédérale interdisant les mitrailleuses, qui entrera en vigueur à la fin du mois de mars.

Ces accessoires permettent d'utiliser l’énergie du recul de l’arme pour augmenter sa cadence de tir et en automatiser la décharge. Les utilisateurs d’armes semi-automatiques peuvent ainsi tirer aussi rapidement qu’avec des armes automatiques, à une cadence de centaines de coups par minute.

En octobre 2017, l’auteur de la fusillade de Las Vegas – la tuerie de masse la plus importante de l’histoire des États-Unis – avait utilisé une arme semi-automatique, tuant 58 personnes et en blessant près de 500 autres.

Le règlement du département de la Justice suit l'exemple de plusieurs États et détaillants qui ont imposé des limites plus strictes sur les ventes d'armes à feu et d'accessoires de tirs après une fusillade meurtrière survenue en février 2018 dans une école secondaire de Floride.

Le nombre de propriétaires d'armes à feu touchés par le nouveau règlement n'est pas clair. Les fonctionnaires du département de la Justice ont expliqué qu'il était difficile de fournir des chiffres précis. Les crosses accélératrices « ne sont pas très répandues, mais elles ne sont pas rares », ont-ils dit.

Le principal producteur américain d'accélérateurs de tir, Slide Fire Solutions, avait annoncé en avril qu'il cessait d'accepter de nouvelles commandes et qu'il fermait son site web. Son inventaire est maintenant écoulé par la firme texane RW Arms.

Le Parti républicain est favorable à la possession d'armes à feu, et ses élus combattent avec acharnement plusieurs mesures de contrôle des armes à feu, qu’ils perçoivent comme des menaces au deuxième amendement de la Constitution des États-Unis, qui garantit aux Américains le droit de porter des armes.

Politique américaine

International