•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bris d’aqueduc : les réparations seront terminées « au plus tard vendredi », selon le maire de Gatineau

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin
Maxime Pedneaud-Jobin a fait le point, mardi, sur le bris d'aqueduc. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, estime que l'aqueduc qui s'est brisé lundi soir sous le boulevard Alexandre-Taché devrait être réparé d'ici vendredi.

On a commandé des pièces qui devraient être disponibles en fin d’après-midi aujourd'hui [...] ce qui va nous permettre de faire la réparation plus tard en soirée, a affirmé le magistrat à l'émission Sur le vif pour faire le point sur l'état de la situation.

S'il a une idée plus claire du moment où les travaux seront terminés, le maire n'était pas en mesure de préciser quand l'avis préventif de faire bouillir l'eau sera levé. Cet avis, qui touche environ 24 500 résidences, est entré en vigueur mardi matin.

La Ville invite les résidents du secteur de Hull à réduire leur consommation d'eau.

Une carte d'un secteur de Gatineau.Zone touchée par l'avis préventif de faire bouillir l'eau. Photo : Ville de Gatineau

À la recherche de la cause

M. Pedneaud-Jobin s'est rendu sur les lieux du bris, mardi avant-midi, pour constater l'ampleur des dégâts causés par la rupture de l'aqueduc dans le secteur de Hull.

Il a expliqué que les services municipaux ont travaillé toute la nuit afin de redonner de l’eau à l’ensemble des citoyens. La cause exacte de la rupture demeure cependant inconnue.

Une pelle mécanique en action.Les équipes sont toujours sur les lieux mardi matin pour tenter de réparer la fuite. Photo : Radio-Canada / Jérémie Bergeron

Plusieurs hypothèses sont toutefois possibles, selon Yves Melançon, responsable des médias pour la Ville de Gatineau.

Un camion aurait pu reculer sur une borne-fontaine ou encore une fissure dans une conduite. Aussi, avec le gel et le dégel, parfois le réseau peut bouger. On a eu des fluctuations de températures durant les 56 dernières heures. Est-ce que ça a eu un impact, aussi? Ce sont des éléments qu'on doit évaluer, a-t-il avancé.

Plus de 200 bris en 2018

En compilant le bris d'aqueduc survenu mardi après-midi sur le boulevard Saint-René Est, la Ville de Gatineau a enregistré 216 bris sur l'ensemble de son système d'alimentation en eau et son système d'eaux usées en 2018.

Même si les chiffres semblent élevés, les données révèlent que si la tendance se maintient, 2018 sera l'année avec le moins d'incidents depuis 2009. Le nombre de ruptures est également à la baisse depuis 2015.

Toutefois, Gatineau a recensé 13 bris d'aqueducs majeurs en 2018, dont 6 ont nécessité la publication d'un avis préventif de faire bouillir l'eau. Cela représente une hausse par rapport aux années 2016 et 2017, lors desquelles il y avait eu respectivement trois et deux avis préventifs en raison de bris.

Services perturbés

L'Hôpital de Hull a éprouvé des problèmes de pression d'eau en raison du bris d'aqueduc. Les traitements d'hémodialyse ont dû être suspendus temporairement lundi soir pour 11 patients, selon la porte-parole du Centre intégré de santé et de services sociaux(CISSS) de l'Outaouais, Geneviève Côté.

L'Hôpital Pierre-Janet et le Centre de réadaptation en dépendance de l'Outaouais (CRDO) ont été privés d'eau courante lundi, mais tout est revenu à la normale.

Le boulevard Alexandre-Taché a été fermé toute la journée mardi dans les deux directions, entre la rue Boucherville et la rue Hormidas-Dupuis.

Une carte du secteur touché.Afin de permettre aux équipes de réaliser les travaux, le boulevard Alexandre-Taché a été complètement fermé dans les deux directions entre la rue Boucherville et la rue Hormidas-Dupuis. Photo : Ville de Gatineau

Le bris d'aqueduc a aussi causé la fermeture des établissements de la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO).

La CSPO a cependant indiqué en mi-journée que les cours du soir au Centre d'éducation des adultes auront bel et bien lieu mardi, et que des bouteilles d'eau y seront distribuées. La Commission a aussi précisé que l'ensemble de ses établissements seront ouverts selon l'horaire normal mercredi.

Les bureaux de l’édifice Fontaine et de la Place Vincent Massey, qui ont été fermés mardi matin, ont été rouverts aux employés.

Une rue avec de l'eau gelée.Le boulevard Alexandre-Taché a été fermé à la circulation dans le secteur du bris, forçant les automobilistes et les autobus de la Société de transports de l’Outaouais à faire des détours. Photo : Radio-Canada / David Richard

Des interventions au niveau de l’alimentation électrique ainsi que de l’alimentation du gaz naturel ont été requises par les pompiers afin de sécuriser les résidences.

Des maux de tête pour les résidents

L'important bris d’aqueduc a causé bien des maux de tête aux résidents et continue d’avoir des conséquences dans le secteur de Hull.

J’ai anticipé le problème, je suis allé me chercher de l’eau en bouteille hier soir, mais je n’avais pas prévu la fermeture de l’école de mes enfants aujourd’hui, a précisé Idris Elmi.

Monsieur Elmi répond aux questions de la journaliste.Idris Elmi a été prévoyant en apprenant le bris. Photo : Radio-Canada / David Richard

Mais pour d'autres, comme Samira Ouldbouya, la vie suit son cours.

On s'organise, on ne peut pas prendre une douche. Mon mari et mon beau-frère ont apporté des bouteilles d’eau pour boire et faire la vaisselle, a mentionné Mme Ouldbouya.

Ce matin, je dois marcher pour voir si je peux prendre l'autobus, ça va me prendre plus de temps pour me rendre au travail, a-t-elle ajouté.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Ottawa-Gatineau

Infrastructures