•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Légère hausse de taxes à Asbestos

Hôtel de ville d'Asbestos
Les contribuables d'Asbestos verront leur compte de taxes augmenter en 2019. Photo: Google Map
Radio-Canada

Les contribuables de la ville d'Asbestos verront leur compte de taxes municipales augmenter de 0,5 % en 2019. On prévoit aussi une hausse de 10 $ de la tarification liée aux services de la Sûreté du Québec.

Un texte de Marielle Guimond

Cette hausse ne s'applique pas aux immeubles commerciaux et industriels dont le taux de taxation a été épargné. Le budget de la Ville, adopté lundi soir, prévoit des revenus de 10 millions de dollars, en hausse de 0,62 % comparativement à l’année dernière.

Les taxes résidentielles étaient à la baisse depuis quelques années à Asbestos. Toutefois, la Ville a décidé de majorer ce niveau au taux de l'inflation. Cette augmentation va hisser son prélèvement de taxes au même niveau que les municipalités voisines.

C’est un budget qui nous donne les moyens d’agir en 2019.

Georges-André Gagné, directeur général de la ville d’Asbestos

Selon le directeur général de la ville, Georges-André Gagné, c’est un budget qui se veut dans la continuité. Les dépenses en infrastructures sont maintenues, sans toutefois que des sommes additionnelles soient investies.

La hausse des dépenses est attribuée à l'augmentation de la masse salariale des employés de la ville et aux tarifs liés aux coûts des services de la Sûreté du Québec.

La fusion au coeur de la stabilité budgétaire

Depuis quelques mois, les élus d’Asbestos et de Danville étudient la faisabilité d’une fusion des deux municipalités. L’idée de cette nouvelle ville expliquerait, en partie, l’absence de nouveaux investissements de la ville d’Asbestos.

On ne voulait pas arriver en discussion pour créer une nouvelle ville avec déjà plusieurs engagements à long terme , souligne M. Gagné.

Plusieurs investissements en infrastructures pour l’année 2020 auraient donc été suspendus.

Pour l’instant, les deux municipalités procèdent à l’étude économique du projet qui sera présenté au ministère des Affaires municipales en février 2019. Bien que les élus souhaitent consulter la population avant de procéder à la fusion, le directeur général de la ville d'Asbestos avoue que le projet a eu une influence sur le budget.

Pas de hausse pour les entreprises

Les taxes prélevées sur les immeubles commerciaux et industriels ont été gelées. Selon Georges-André Gagné, cette stagnation s’explique par une volonté d’agrandir le parc industriel de la ville et séduire les entrepreneurs. On est dans une bonne lancée actuellement pour notre diversification de l’économie et nécessairement ça amène des emplois, des gens, des nouveaux visages et la population se rajeunit aussi.

L’incertitude de la facture de la SQ

La Ville a aussi annoncé une augmentation des tarifs liés au financement de la Sûreté du Québec (SQ). Chaque compte de taxes sera ainsi haussé de 10 $.

Les municipalités desservies par la SQ doivent payer ces services. À l'heure actuelle, Asbestos, comme partout ailleurs, est tenue dans l’ombre quant au montant à rembourser au gouvernement. Elle a donc élaboré cette hausse selon des scénarios anticipés. On serait bien étonné que la facture baisse. On se prépare , ajoute le directeur général.

Estrie

Politique municipale