•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta soutient cinq nouveaux projets éoliens

Paysage du sud de l'Alberta avec une éolienne en premier plan à côté d'un ascenseur à grain et les montagnes Rocheuses en arrière-plan
Le gouvernement albertain s’est engagé à augmenter à 30 % sa production d’électricité provenant de sources renouvelables d'ici 2030. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh
Radio-Canada

L'Alberta met en oeuvre la deuxième et troisième phase de son plan visant à produire 30 % de son électricité à partir d'énergies renouvelables d'ici 2030. Le gouvernement a présenté lundi cinq projets éoliens qui bénéficieront de son appui pour produire 760 mégawatts d'énergie verte par année à compter de 2021.

Un texte de Marie-Pier Mercier

Trois de ces projets éoliens seront réalisés en partenariat avec des communautés autochtones, un critère établi par la province pour être retenu.

La Première Nation de Blood Kainai dans le sud de l'Alberta s'est ainsi associée au géant français de l'énergie EDF Renouvelables.

« C’est une étape importante. Ces partenariats sont essentiels pour le développement économique des Premières Nations », dit le chef Roy Fox. Selon lui, il leur manque deux éléments importants pour y participer de façon indépendante : l'accès au capital et les connaissances.

Des milliards de dollars d’investissement

Les projets retenus comprennent des investissements d'entreprises albertaines, mais aussi de l'Ontario et de la France, qui se chiffrent en tout à 1,2 milliard de dollars.

Selon la ministre de l'Environnement, Shannon Phillips, les éoliennes qui seront construites démontrent que l'Alberta possède non seulement une forte industrie pétrolière, mais aussi un secteur compétitif dans la production d'énergie verte.

Pour arriver à son objectif de 2030, la province a besoin de 5000 mégawatts d'énergie verte pour remplacer l'énergie provenant des centrales au charbon.

Les propositions sélectionnées lundi s'ajoutent aux trois autres annoncés l’année dernière.

Des projets qui généreront assez d'électricité, 1360 mégawatts d'énergie par année, pour alimenter plus de 500 000 foyers d'ici 2021.

Le prix moyen pondéré pour les projets présentés lundi est de 3,9 cent le kilowattheure, juste en dessous du record enregistré au Canada par l'Alberta en 2017, se réjouit la ministre de l'Environnement.

« Les projets retenus sont financés par le réinvestissement d'une partie de la taxe carbone provinciale sur les grands émetteurs industriels », rappelle Mme Phillips.

Le risque des élections

À l'approche des élections provinciales du printemps, toutes ces ambitions pourraient toutefois ne pas se réaliser.

Les conservateurs du chef de l'opposition albertaine, Jason Kenney, sont en avance dans les sondages et ont déclaré qu'ils voulaient revoir la décision des néo-démocrates de fermer les centrales au charbon.

Le Parti conservateur uni a écrit dans un courriel : « Nous examinerons plus en détail la politique annoncée lundi avant de commenter. Notre plate-forme est encore en développement et nous aurons plus à dire sur notre plan pour les énergies renouvelables à l'approche des élections. »

Alberta

Énergies renouvelables