•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éducation sexuelle : des parents furieux contre Doug Ford

Une classe de jeunes élèves.
Le programme d'éducation sexuelle a été abrogée Photo: iStock
La Presse canadienne

Au premier jour des consultations provinciales sur l'éducation sexuelle, l'écrasante majorité de ceux qui ont témoigné sur le site web du gouvernement s'est opposée à l'abrogation du programme modernisé mis en place par l'ancien gouvernement libéral.

Des répondants, s'identifiant comme des élèves, des parents et des travailleurs sociaux, ont inondé le site web ForTheParents.ca de messages dès son ouverture, fin août, après des semaines de controverse sur le sort du programme.

Environ 1600 soumissions obtenues par La Presse canadienne dans le cadre d'une demande d'accès à l'information montrent que la vaste majorité d'entre elles ont demandé la réintégration du programme d'études modernisé de 2015. Une vingtaine de messages étaient favorables à la décision du gouvernement progressiste-conservateur d'abroger le programme et de le remplacer temporairement par un autre basé sur le programme de 1998.

Avec les modifications que vous avez apportées au programme, vous mettez les enfants en danger. Tous les parents ne sont pas à l'aise d’enseigner à leurs enfants les noms appropriés des parties anatomiques ainsi que la sexualité sécuritaire, mais ce sont des enseignements cruciaux, écrit une personne qui dit être un parent qui travaille pour une société d'aide à l'enfance.

Une autre personne a signalé que son enfant fréquentait une école primaire qui comprend un élève trans et dit craindre que les enfants à cette école ne reçoivent pas de cours d'acceptation de l’autre.

Ils manqueront de compréhension et ne sauront pas qu’il faut accepter tout le monde, quelle que soit leur orientation sexuelle. Ne laissez pas cela se produire, écrit-t-elle.

Certains messages plus directs

Enseignez le nouveau programme, lit-on dans une autre soumission. Mes impôts ont financé la recherche qui a mené à son établissement. Et puis, le programme n'est pas horriblement obsolète comme celui qui vient des années 90. Tout enseignant qui enseigne à partir de l'ancien programme handicape la sécurité de notre communauté.

Ce site web a été mis sur pied par le gouvernement en août. En campagne électorale, Doug Ford s’était engagé à révoquer le programme d'éducation sexuelle, puis à les plus grandes consultations publiques de l'histoire de la province pour créer un nouveau plan de cours.

Doug Ford au micro après la réunion des premiers ministresLe premier ministre Doug Ford Photo : Radio-Canada

Une fois élu, il a révoqué le programme qui avait été établi en 2015. Celui-ci abordait des questions telles que l'intimidation en ligne et le sextage les relations entre personnes du même sexe, l'identité de genre et la masturbation. Les conservateurs sociaux ainsi que les membres de certains groupes religieux s’opposaient fermement à son implantation.

Plusieurs messages envoyés par l’entremise du site web de consultation publique mettent en doute le coût et la nécessité du site web. Le gouvernement libéral précédent avait passé des mois à consulter des parents et des experts pour élaborer le nouveau plan de cours.

Certains s’adressent à M. Ford directement, l'accusant de bouleverser une génération entière pour apaiser les conservateurs sociaux au sein de la base du parti.

S'il vous plaît, ne revenez pas en arrière, écrit l'un d'eux. Nos enfants méritent mieux - ils doivent apprendre le consentement, la diversité, comment naviguer dans les médias sociaux. Vous prenez en otage la majorité pour satisfaire une minorité religieuse. Ce n'est pas bien de nuire à nos enfants pour en tirer un avantage politique.

Ceux qui soutiennent l'abrogation du programme de 2015 expriment des préoccupations quant au fait que l'on enseigne aux enfants des choses que leurs parents jugent inappropriées, telles que la diversité des sexes et les relations entre personnes du même sexe.

Les préférences sexuelles ne devraient pas être enseignées à l'école, écrit un répondant. Chaque famille a ses propres valeurs. De nos jours, la communauté LGBTQ est à la mode, et de nombreux adolescents y adhèrent car cela donne aux adolescents isolés un groupe d'amis instantané. Ceux qui expriment une opinion (comme la mienne) sont vilipendés, mais nous sommes outillés pour faire face à ce fait puisque nous sommes des adultes. N’endoctrinez pas les enfants, s’il-vous-plaît.

Interrogée sur les résultats des consultations, qui prenaient fin samedi, la ministre de l'Éducation, Lisa Thompson, a déclaré que le gouvernement examinerait toutes les données en janvier, puis rédigerait et mettrait à l'essai un nouveau programme au printemps. Le nouveau document sera présenté à temps pour la nouvelle année scolaire à l'automne, dit-elle.

Nous allons écouter et examiner chaque soumission reçue, a déclaré Mme Thompson. Lorsque nous examinons les dizaines de milliers de soumissions, les sondages numériques et les résultats de nos assemblées publiques téléphoniques, nous mettrons sur pied notre programme élémentaire l'année prochaine.

John Fraser en entrevue à Queen's Park.Le chef libéral par intérim, John Fraser. Photo : Radio-Canada

Le chef libéral par intérim, John Fraser, a déclaré qu’il sentait que le premier lot de résultats lui donnait raison. Il a aussi rappelé que de vastes consultations avaient eu lieu avant la rédaction du programme élaboré en 2015.

C’est une perte de temps et d’argent incroyable de la part du gouvernement, selon lui.

Si les soumissions initiales sont représentatives des réponses restantes, les progressistes-conservateurs ne peuvent plus justifier leur décision de revenir temporairement à une version plus ancienne du plan de cours, de dire M. Fraser.

Sexualité

Politique