•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse moyenne du compte de taxes de 4,8 % à Val-d'Or pour 2019

Pierre Corbeil tient un cartable contenant le budget 2019 de Val-d'Or.
Le maire Pierre Corbeil a présenté le budget 2019 de la Ville de Val-d'Or. Photo: Radio-Canada / Thomas Deshaies
Radio-Canada

Val-d'Or baisse légèrement le taux de taxation résidentielle et n'augmente aucune taxe de services pour 2019. Cependant, la valeur de la majorité des propriétés a été revue à la hausse dans le nouveau rôle triennal d'évaluation foncière, ce qui occasionnera une augmentation du compte de taxes pour la majorité des propriétaires. C'est ce qu'on peut constater dans le budget qui a été adopté lundi soir lors de la séance du conseil municipal.

Un texte de Thomas Deshaies

Le propriétaire d'une résidence d'une valeur de 247 000 $, qui constitue la valeur moyenne selon la Ville, verra son compte de taxes augmenter de 126 $ en 2019, soit une hausse de 4,8 % par rapport à 2018.

Cette situation s'explique en raison du nouveau rôle triennal d'évaluation foncière, un exercice effectué tous les trois ans et qui a pour objectif de mettre à jour la valeur des propriétés sur le territoire de la municipalité.

La valeur de l'ensemble des propriétés résidentielles a augmenté de 8,5 %, et se chiffre à 3 287 600 $. Selon le maire de Val-d'Or, Pierre Corbeil, cette hausse s'explique en raison de la vitalité économique de la ville.

Une baisse du taux de taxation

La Ville a décidé en revanche de ne pas hausser les taxes de services, notamment pour l'eau ou le déneigement. Le taux de taxation résidentielle baissera de 0,01 $, passant de 0,45 $ par tranche de 100 $ d'évaluation à 0,44 $.

Le budget prévoit des dépenses de 57 078 310 $, soit une augmentation de 6 % par rapport à l'année précédente. Les sommes prévues au remboursement de la dette représentent 19,7 % du budget (11,2 millions de dollars).

Le maire de Val-d'Or justifie l'augmentation du compte de taxes par la nécessité de poursuivre les investissements pour le développement de la ville.

On fait ces investissements au préalable, et on aura les rendements un peu plus tard, quand il y aura eu de nouvelles constructions, soit des résidences, commerces, ou entreprises, qui viendront donner des fonds additionnels pour les budgets futurs.

Pierre Corbeil, maire de Val-d'Or

Le maire a d'ailleurs souligné que l'année 2018 s'est conclue avec des investissements pour la construction ou la rénovation de 110 millions de dollars, ce qui constituerait un record.

Le début des travaux de revitalisation du centre-ville

Un montant de 1,8 millions de dollars est prévu pour des travaux entre la 9e Rue et le boulevard Lamaque, ce qui constituera la première phase des travaux visant la revitalisation du centre-ville. À partir du moment où le mouvement est enclenché, je pense qu'il sera irréversible, a commenté M. Corbeil, tout en précisant que les travaux s'effectueront en cinq étapes.

Les élus ont également choisi de donner congé de parcomètre les jeudis et vendredis soir, ainsi que toute la journée du samedi, à compter du 3 janvier 2019. Ça va donner un coup de pouce à tout le secteur de la restauration, notamment, et aussi les commerces de détail, commente M. Corbeil.

Les élus ont présenté le nouveau programme triennal d'immobilisation pour les années 2019 à 2021. En 2019, Val-d'Or prévoit investir 26 718 000 $ dans différents projets, dont 5 millions de dollars pour le prolongement du Boulevard Forest afin de permettre la construction d'immeubles à logements.

On a de la marge de manœuvre, si je peux me permettre l'expression. Le développement il est présent, il est même omniprésent.

Pierre Corbeil

Plus de 6 millions de dollars sont également prévus pour les bâtiments et équipements, dont 2 850 000 $ pour l'aréna Kiwanis. La Ville s'attaquera au réseau pluvial de Bourlamaque et Paquinville, en investissant un montant de 260 000 $.

Abitibi–Témiscamingue

Politique municipale