•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une fondation de Calgary donne du pain à une microbrasserie

Des tranches de pains et une bière en fut.
Du pain recyclé sert à la production d'une bière artisanale à Calgary. Photo: CBC / Colin Hall

En raison d'un surplus de pain, la fondation Leftovers de Calgary donne ses restes à une microbrasserie dont les profits tirés de la vente de sa bière vont à des oeuvres de charité.

L'idée provient de la directrice de la fondation, Lourdes Juan, qui en a eu l'idée après avoir entendu parler d'une brasserie au Royaume-Uni qui transformait du pain grillé en bière. Leurs clients ne pouvaient pas vraiment mordre dans le pain en raison de problèmes dentaires, explique-t-elle.

L'idée de la bière de pain est née. Donnons-le aux microbrasseries de Calgary pour voir si elles sont intéressées.

Lourdes Juan, directrice de la fondation Leftovers
Mme Juan s'adresse à la caméra.Lourdes Juan, de la fondation Leftovers, à Calgary Photo : Radio-Canada / Colin Hall

Juan Lourdes a récemment reçu un sac de pain légèrement grillé de l’un des donateurs, la boulangerie Sidewalk Citizen, du quartier East Village. Elle l'a ensuite déposé à la brasserie Cold Garden, à Inglewood, qui entend ajouter le pain à l'une de ses bières les plus populaires, la Cake Face.

C’est une bière, mais elle contient une tonne de vanille. Elle est censée goûter le gâteau d’anniversaire à la vanille. Elle a donc déjà beaucoup de saveur de caramel, beaucoup de saveurs de pain grillé, explique Jenn Chandler de Cold Garden.

La brasserie ajoute déjà des concombres et des bonbons aux fruits à certaines de ses bières.

Mme Chandler s'adresse à la caméra dans le commerce.Jenn Chandler s'occupe des ventes et des activités de la brasserie Cold Garden, à Calgary Photo : Radio-Canada / Colin Hall

Je pense que c'est assez cool. Le pain est fait de céréales avec lesquelles on fait de la bière. Donc, être capable de recycler et de créer différentes saveurs et de réutiliser des ingrédients est intéressant, souligne-t-elle.

Jenn Chandler ajoute que Cold Garden trouvait l'idée de réutiliser et de recycler les aliments très attrayante. La brasserie donne déjà une partie de sa drêche, soit le grain épuisé du processus de brassage, à une boulangerie et à un restaurant du coin, qui l'utilisent pour cuire du pain. Une partie de la drêche est aussi utilisée comme aliment pour le bétail.

M. Fried s'adresse à la caméra à sa microbrasserie.Aviv Fried est le propriétaire de Sidewalk Citizen Bakery, l'un des donateurs de la Leftovers Foundation. Photo : Radio-Canada / Colin Hall

Aviv Fried, propriétaire de la boulangerie Sidewalk Citizen, aime lui aussi l’idée de réduire le gaspillage alimentaire.

Je déteste tellement gaspiller du pain. Nous partageons tous les mêmes ressources. Nos restes peuvent être utilisés pour d'autres tâches, explique-t-il.

Lourdes Juan a créé la Leftovers Foundation en 2012. L'entreprise récupère des aliments périssables provenant de restaurants, de cafés, de boulangeries et d'épiceries et les donne à des refuges locaux et à d'autres agences.

On ne sait pas exactement quand la nouvelle bière sera prête, mais Jenn Chandler espère que ce sera entre Noël et le Nouvel An. Elle vise 20 fûts avec ce lot inaugural, qui sera offert sur son site d'Inglewood et, par la suite, dans quelques restaurants et bars de la Calgary.

Lourdes Juan a déclaré qu'une partie des ventes de la bière serait reversée à sa fondation.Je pense que nous devons faire preuve de créativité dans la réutilisation des aliments, affirme-t-elle.

C'est un excellent moyen pour nous de diversifier nos revenus en tant qu'organisation à but non lucratif et de nous assurer de disposer d'un modèle financier durable, conclut-elle.

Avec les informations de Bryan Labby

Alberta

Alimentation