•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme découvre une coquerelle dans son paquet David’s Tea

Une coquerelle morte dans le paquet de thé.

Sandy Wiseman Yates a trouvé une coquerelle dans son paquet de thé David's Tea.

Photo : Radio-Canada / Facebook : Sandy Wiseman Yates

Radio-Canada

Un thé à la menthe, aux brisures de chocolat et à la coquerelle morte, c'est ce que Sandy Wiseman Yates, de Corner Brook, à Terre-Neuve-et-Labrador, a trouvé en ouvrant le tout premier sachet de thé en vrac de son calendrier de l'avent de l'entreprise David's Tea.

Je l’ai vue tout de suite, dit-elle. Elle était assez grosse, de la taille d’une pièce de monnaie.

Affolée par l’insecte mort dans son thé en vrac, elle a rapidement appelé l’entreprise pour se plaindre de l'achat qu’elle a fait en ligne. Elle affirme avoir parlé avec un représentant des relations avec la clientèle et avoir demandé à parler avec un superviseur. Après plusieurs minutes d’attente, le représentant lui aurait dit qu’ils étaient trop occupés pour prendre son appel, assure-t-elle.

Sandy Wiseman Yates s’est donc tournée vers les réseaux sociaux et a publié des photos de la coquerelle en décomposition sur son compte Facebook.

Je ne suis pas le genre à publier sur les médias sociaux d’habitude, mais je dois dire que ça a fonctionné, j’ai eu beaucoup de réponses.

Peu de temps après avoir publié les photos, Sandy Wiseman Yates a eu des nouvelles de la gérante du magasin David’s Tea local. Elle s’est excusée et a assuré que le gérant régional l’appellerait bientôt. Lundi matin, elle attendait toujours cet appel.

Un événement isolé, assure la compagnie

David’s Tea a répondu aux demandes d’entrevue de CBC par courriel, disant être en contact avec Madame Wiseman Yates.

La qualité de nos thés est très importante et nous faisons des contrôles de qualité rigoureux pour maintenir l’intégrité de nos produits. Notre équipe fait une enquête. [...] C’est un événement isolé et très inhabituel. Nous ne pouvons donc pas spéculer sur ce qui s’est produit.

Sandy Wiseman Yates a mis de côté sa boîte David’s Tea, en espérant pouvoir la retourner à l’entreprise. J’espère que quelqu’un pourra l’analyser.

Enfin, si elle était une grande amatrice des produits de David’s Tea, Sandy Wiseman Yates assure qu’elle n’y touchera plus jamais.

Terre-Neuve-et-Labrador

Justice et faits divers