•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ventes résidentielles ralentissent encore au pays

Pancarte de maison à vendre à Toronto
En excluant le Grand Toronto et le Grand Vancouver, le prix moyen d’une résidence s’affichait juste au-dessous de 378 000 $ en novembre. Photo: La Presse canadienne / Graeme Roy
Radio-Canada

Les ventes résidentielles ont ralenti pour un troisième mois de suite au Canada en novembre, pendant que les deux principaux marchés, Vancouver et Toronto, connaissaient moins d'activité.

L’Association canadienne de l’immeuble (ACI) dit que les ventes résidentielles, selon les données du système MLS, ont chuté de 2,3 % en novembre comparé au mois d’octobre, alors que le nombre de ventes a baissé dans plus de la moitié des marchés locaux.

Elle souligne aussi que le nombre de nouvelles mises en marché a diminué de 3,3 % en novembre.

Cette chute survient au même moment où le prix moyen pour la vente d’un logement est passé à 488 000 $, une baisse de 2,9 % comparé au même mois l’année précédente. En excluant le Grand Toronto et le Grand Vancouver, le prix moyen d’une résidence s’affichait juste au-dessous de 378 000 $.

Selon les prévisions de l’ACI, les ventes de logements au Canada auront diminué en 2018 pour atteindre un niveau inégalé en cinq ans.

Avec les informations de La Presse canadienne

Immobilier

Économie