•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

34,5 M$ pour le transport aérien en Gaspésie et pour les pêches

Les explications de Sébastien Bovet
Radio-Canada

De passage à Gaspé lundi, François Legault a annoncé des investissements totalisant 34,5 millions de dollars pour la réfection de quatre aéroports de la Gaspésie et l'innovation dans l'industrie des pêches.

Un texte de Catherine Poisson, avec la collaboration de Martin Toulgoat

Dans un discours devant la Chambre de commerce et de tourisme de Gaspé, le premier ministre a confirmé que son administration accorde une aide financière de plus de 21,7 millions de dollars aux villes de Gaspé, de Matane, de Sainte-Anne-des-Monts ainsi qu'à la MRC du Rocher-Percé pour la réfection de leurs aéroports.

Ce montant s'inscrit dans un programme de 100 millions de dollars mis en place en mars dernier pour la réfection et le développement des aéroports régionaux. Les municipalités avaient alors été invitées à déposer leurs projets afin d'en bénéficier.

François Legault a profité de l'occasion pour lancer un appel aux entrepreneurs gaspésiens, soulignant qu'il était inacceptable que le taux de chômage soit de 14 % dans la région.

Tous les entrepreneurs de la Gaspésie qui ont des projets intéressants, je vous garantis qu'on va vous donner l'argent pour les réaliser rapidement.

François Legault, premier ministre du Québec

Le premier ministre a souligné que plusieurs milliers d'emplois dépendent de la mise à niveau des infrastructures aériennes dans l'Est-du-Québec.

Près de 13 M$ pour les pêches

Plus tôt lundi, François Legault a également annoncé une contribution de 12,8 millions de dollars au Fonds bilatéral pour l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales du Québec.

Il en a fait l'annonce à l'usine La Crevette du Nord Atlantique, en compagnie de la ministre fédérale et députée de la Gaspésie-les-Îles, Diane Lebouthillier.

Pour le retour de la pêche au sébaste, il faudrait être prêts et ce fonds va permettre ça, tout comme il va permettre de moderniser les usines, a souligné M. Legault, en référence à la levée éventuelle du moratoire sur la pêche au sébaste.

Cette somme représente 30 % du financement de ce Fonds de 42,8 millions, dont la mission est de stimuler l'innovation et de moderniser l'industrie des pêches, afin de la rendre plus compétitive.

De profil, il sourit. Il se tient debout aux côtés de la ministre fédérale de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier.François Legault a visité l'usine La Crevette du Nord Atlantique à Gaspé, lundi. Photo : Radio-Canada / William Bastille-Denis

L'enveloppe de Québec s'ajoute à celle de 30 millions de dollars sur 5 ans, annoncée le mois dernier par le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, lors de sa mise à jour économique.

La contribution d'Ottawa à ce Fonds représente un retour d'ascenseur très attendu, a rappelé le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, André Lamontagne. En mars 2017, Ottawa avait annoncé la création d'un fonds de 325 millions de dollars pour soutenir le secteur des pêches en Atlantique, faisant l'envie des pêcheurs québécois.

Ce retour d'ascenseur va permettre d'accroître la productivité, de répondre aux défis que vont présenter les changements climatiques et d'accroître la notoriété des produits de la mer québécois à l'étranger.

André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Le directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, O'Neil Cloutier, qui était présent au point de presse, se réjouit de cette aide financière.

On a une panoplie de projets qui touchent l'identification des espèces, les sciences, le développement informatique et technologique, affirme-t-il.

On fait de l'ensemencement, mais on voudrait en faire beaucoup plus; on voudrait même faire de l'aménagement des fonds marins en même temps qu'on ensemence.

O'Neil Cloutier, directeur général du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie

Il s'agit de la première visite du premier ministre en Gaspésie depuis l'élection du 1er octobre. M. Legault n'avait pas visité la région durant la campagne électorale.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique provinciale