•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ron Taverner retourne pour l'instant à la police de Toronto

Le surintendant Ron Taverner en point de presse

Le surintendant Ron Taverner est un ami de la famille Ford.

Photo : CBC

Radio-Canada

Ron Taverner, un ami de Doug Ford qui a été nommé par le gouvernement à la tête de la Police provinciale de l'Ontario (PPO), annule sa démission de la police de Toronto et réintègre pour l'instant le corps policier en tant que surintendant dans le nord-ouest de la ville.

La nomination de M. Taverner a fait l'objet d'allégations d'ingérence politique, l'ex-commissaire intérimaire de la PPO Brad Blair allant même jusqu'à demander à l'ombudsman provincial d'enquêter sur l'affaire.

M. Taverner devait à l'origine prendre les rênes de la PPO lundi, mais a demandé un report pour permettre au commissaire provincial à l'intégrité d'enquêter sur sa sélection.

Son retour au bercail au sein du service policier de Toronto semble temporaire.

La ministre de la Sécurité communautaire, Sylvia Jones, a affirmé dans un communiqué qu'elle avait toujours pleine confiance dans l'homme de 72 ans.

Le leader parlementaire, Todd Smith, a par ailleurs pris la parole, lundi, pour défendre la controversée nomination de Ron Taverner par son gouvernement Ford.

Selon lui, M. Taverner a fait le bon choix en se retirant. L’opposition officielle à Queen’s Park demande depuis samedi dernier la mise en place d’un comité parlementaire afin de faire la lumière sur le choix de Ron Taverner.

Le commissaire à l'éthique enquête. Laissons le faire son travail, soutient-il.

Un homme en veston et cravate

Todd Smith.

Photo : Radio-Canada

Todd Smith estime qu’il est trop tôt pour dire si la nomination de M. Taverner allait être revue si le commissaire à l’éthique trouve un conflit d’intérêts.

La semaine dernière, la ministre Jones soulignait qu'il a plus de 50 ans de service de police exemplaire.

Il est regrettable que ce service ait été injustement critiqué par des allégations sans fondement, a aussi affirmé la ministre.

Photo des deux hommes.

Le premier ministre Doug Ford avec le commissaire de la PPO ensemble à un gala en 2016.

Photo : Facebook / Reena Foundation

L'opposition maitient sa position

De son côté, la chef du NPD, Andrea Horwath, affirme que M. Taverner a fait le bon choix en retournant à son ancien poste au sein de la police de Toronto. Elle entend néanmoins demander une enquête sur la nomination de M. Taverner et souhaite qu'un comité avec des membres de tous les partis politiques à Queen's Park se penche sur le dossier.

Les critiques font toutefois valoir que :

  • L'offre d'emploi pour le poste de chef de la PPO a été modifiée deux jours après son affichage initial, afin de réduire les qualifications nécessaires. M. Taverner, un surintendant, n'avait pas le grade minimal de chef adjoint de police réclamé au départ.
  • Doug Ford ne s'est pas récusé de la rencontre du Cabinet durant laquelle la sélection de M. Taverner a été approuvée.
  • L'ex-commissaire intérimaire Brad Blair, qui avait aussi posé sa candidature pour le poste de chef permanent, a déclaré qu'il y avait des signes d'ingérence de la part du gouvernement Ford avant même la sélection de M. Taverner. M. Blair soutient que le bureau de M. Ford a fait pression sur la PPO pour choisir les agents qui assureraient la sécurité du premier ministre, en plus d'enjoindre au corps policier d'acheter un véhicule spécial pour ses déplacements en gardant le coût de la transaction secret.

Le gouvernement Ford a nié tout comportement inapproprié ou ingérence politique, expliquant que les critères d'embauche avaient été assouplis pour avoir plus de candidats, tout en mentionnant qu'un panel indépendant s'était occupé du processus de sélection.

Il est le bienvenu [au sein du corps policier torontois], a pour sa part déclaré le maire John Tory, lundi matin.

La PPO est actuellement dirigée par le commissaire intérimaire Gary Couture.

Toronto

Forces de l'ordre