•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conseil municipal de Calgary finance des vidéos propipeline

Une foule de manifestants brandit des pancartes indiquant en anglais: « we should be proud » et « I love oil and gas ».
Des manifestants propipeline ont accueilli Bill Morneau, le ministre fédéral des Finances, avec des pancartes d'Action Canda, lors de sa visite à Calgary, le 27 novembre. Photo: La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Le maire Naheed Nenshi et les 14 conseillers municipaux de Calgary ont choisi l'ancienne présidente du comité de communication du Parti conservateur uni (PCU) pour tourner une campagne propipeline qui circule actuellement sur les réseaux sociaux.

« Le pétrole albertain est le meilleur du monde », affirme le conseiller municipal Ward Sutherland dans une de ces vidéos diffusées sur les pages d’Action Canada, un organisme qui plaide pour les sables bitumineux.

« Partagez cette vidéo et dites à vos amis que la Ville de Calgary est unie pour défendre notre secteur énergétique », dit-il également.

L'ensemble du conseil municipal de Calgary a puisé dans son budget de bureau pour financer cette campagne. Le maire et les conseillers ont ainsi déboursé chacun un peu moins de 500 $ pour engager une firme extérieure qui a tourné ces vidéos.

C’est complètement dénué de partisanerie.

Ward Sutherland

Le pétrole « est un enjeu fédéral et provincial, mais il touche directement [notre] ville », a soutenu Ward Sutherland, en précisant qu’il est du devoir de la Municipalité de se porter à la défense des industries pétrolières et gazières.

Non partisan

L'argent du conseil municipal de Calgary a également permis de financer un rassemblement propipeline d’Action Canada devant l'hôtel de ville de Calgary, auquel participeront le maire et certains conseillers lundi, à midi.

« Je ne pense pas que nous ayons les moyens de financer une campagne de relations publiques [en bonne et due forme], mais nous pouvons manifester [notre soutien à l’industrie] et dire qu’il n’y a rien de mal avec notre pétrole. Il n’y a rien de mal avec les projets de pipelines, que nous devrions appuyer partout au pays », a expliqué le conseiller Shane Keating.

Action Canada n’en est pas à sa première manifestation en Alberta. L’organisme a déjà rassemblé des centaines de personnes lors de ses activités propétrole organisées cette année à Calgary. C’est aussi un des organisateurs du rassemblement de dimanche qui a attiré plus de 1500 personnes à Grande Prairie.

Sonia Kent, consultante à New West Public Affairs, a coordonné cette campagne publicitaire conjointe entre Action Canada et la Ville de Calgary.

« Je ne cacherais pas que je suis une conservatrice et d’avoir toujours fait partie de l’équipe de Jason Kenney », a déclaré celle qui est aussi l’ancienne présidente du comité des communications du PCU. « Nous ne partageons peut-être pas les mêmes positions [que le conseil municipal] sur les impôts [...] ou les Jeux olympiques, mais nous sommes plus que jamais une province et une ville unie pour notre secteur énergétique. »

Action Canada a participé à l’organisation de la manifestation de Grande Prairie, mais l’organisme a tenu à se dissocier publiquement des gilets jaunes albertains qui se sont mobilisés aux quatre coins de la province en fin de semaine.

Alberta

Politique municipale