•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie dans un immeuble d'appartements à Shawinigan

Un camion de pompiers et deux pompiers devant un immeuble.
Les pompiers ont combattu un incendie lundi matin rue Viger, au coin de l'avenue Saint-Marc, à Shawinigan. Photo: Radio-Canada / Josée Duchame
Radio-Canada

Les premières flammes ont été aperçues vers 8 h 15 dans l'immeuble qui abrite sept logements rue Viger au coin de l'avenue Saint-Marc. Une douzaine de personnes ont dû être évacuées.

L'incendie s'est rapidement propagé dans le bâtiment et a été maîtrisé vers midi. Un homme a dû être transporté à l'hôpital pour de légères brûlures.

Martine Massicotte a tout juste eu le temps de sortir de son logement avec son conjoint et leur chat. Elle avoue que la période des Fêtes sera assombrie, mais le fait que des voisins aient pensé à l'avertir avant d'évacuer les lieux eux-mêmes reste le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir cette année.

C'est les gars d'à côté qui nous ont crié, parce que s'ils n'étaient pas venus crier, combien de temps qu'on avait, je ne sais pas. On va essayer de fêter Noël du mieux qu'on peut, s'est-elle consolée.

Camion de pompier et immeuble avec de la fumée.Un incendie s'est déclaré lundi matin dans un immeuble d'appartements à Shawinigan, sur la rue Viger, au coin de l'avenue Saint-Marc. Photo : Radio-Canada / Anne-Andrée Daneau

Les employés du Centre Rolland-Bertrand, situé juste en face de l'immeuble, ont d'ailleurs prêté main-forte aux sinistrés.

Le directeur général du Centre Rolland-Bertrand, Frédéric Trudelle.Le directeur général du Centre Rolland-Bertrand, Frédéric Trudelle et son équipe, ont aidé les sinistrés. Photo : Radio-Canada

Notre équipe a ouvert un local pour aider les sinistrés. Café, muffins, on a même amené des vêtements!

Frédéric Trudelle, directeur général du Centre Rolland-Bertrand

C'est sûr qu'elles étaient sous le choc, les personnes, certains ont peur pour leurs animaux, comme n'importe qui, ils ont hâte de pouvoir retourner dans leur appartement pour constater les dégâts, a affirmé le directeur général du Centre Rolland-Bertrand, Frédéric Trudelle.

Une cigarette à l'origine de l'incendie?

Un article de fumeurs pourrait être à l'origine de l'incendie.

À première vue, c'est soit un article de fumeur ou quelque chose du genre. La première personne qui a appelé les pompiers, c'est elle qui était à l'intérieur de son logement. Elle a dit s'être endormie avec une cigarette. On est en train de faire des recherches, mais c'est une des causes possibles, explique le directeur du Service de sécurité incendie de Shawinigan, François Lelièvre.

Le bâtiment ne serait pas une perte totale en raison de l'intervention rapide des pompiers, qui étaient, au plus fort de l'incendie, au moins une vingtaine.

Avec les informations d'Anne-Andrée Daneau

Mauricie et Centre du Québec

Incendie