•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongement de la route 138 : la Côte-Nord veut rencontrer Québec

Panneau routier indiquant la fin de la route 138

Fin de la route 138

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les élus régionaux réclament une rencontre rapide avec plusieurs ministères du Québec pour faire avancer le dossier du désenclavement de la Basse-Côte-Nord, à la suite de la récente visite d'une importante délégation à Ottawa.

Un texte de Laurence Royer avec les informations de Pierre Roberge

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, a entendu les revendications de la délégation nord-côtière à la fin du mois de novembre. Pendant la rencontre, le ministre a demandé au groupe de s’assurer d’avoir l’appui du gouvernement québécois pour le prolongement de la route 138.

François-Philippe Champagne sera de passage sur la Côte-Nord, à la fin du mois de janvier. Pendant sa visite, il doit à nouveau rencontrer les élus et chefs autochtones de la région.

Le président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord, Réjean Porlier, indique que la délégation souhaite confirmer rapidement qu'elle a l'appui de Québec, pour le projet de prolongement de la route 138, avant le passage du ministre fédéral.

On veut avoir fait nos validations avec Québec avant son passage, dit-il […] On est confiant qu'il va nous dire que c'est une priorité, puis peut-être même essayer de faire asseoir les gouvernements ensemble lors du passage de François-Philippe Champagne.

Réjean Porlier, maire de Sept-ÎlesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Réjean Porlier, maire de Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Daniel Fontaine

Réjean Porlier entend poser de nombreuses questions au gouvernement provincial, notamment pour faire le point sur les derniers échéanciers du projet.

La route 138, au moment où on se parle, qu'est-ce qui reste à faire? On évalue ça à combien? Puis, si on avait les sommes nécessaires pour le faire, combien de temps ça prendrait pour réaliser tout ça?

Réjean Porlier, président de l'Assemblée des MRC de la Côte-Nord

Par ailleurs, Réjean Porlier soutient que la population régionale n'en peut plus d'entendre parler d'un troisième lien à Québec, alors que le premier lien routier de la Côte-Nord n'est même pas complété.

Côte-Nord

Infrastructures