•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau studio d’animation à Ottawa coproduit une série pour Netflix

L'écran d'une tablette, tenue par un homme dont on aperçoit les pieds en arrière plan, affiche le logo de Netflix.
La série « The Last Kids on Earth » coproduite à Ottawa, sera disponible en juin 2019. Photo: AFP / Elise Amendola
CBC avec Radio-Canada

Atomic Cartoons Ottawa, la nouvelle filiale d'une compagnie d'animation de Vancouver, coproduit une série qui sera diffusée sur Netflix en juin prochain. Le quartier d'Hinterburg, où le nouveau studio a pignon sur rue, était autrefois reconnu comme le pôle de l'animation de la capitale fédérale.

Thunderbird Entertainment a ouvert Atomic Cartoons Ottawa rue Wellington Ouest au début du mois de décembre.

Quelques semaines après sa mise sur pied, le studio ottavien est déjà à pied d’œuvre pour collaborer à l'animation de la série The Last Kids on Earth pour le géant Netflix.

La production va bon train. On est à la recherche d’animateurs 2D pour aider l’équipe de production de Vancouver, a expliqué le directeur d’Atomic Cartoons, Chris Wightman, en entrevue à CBC.

Le studio veut d’ailleurs pourvoir 18 postes le plus rapidement possible afin de satisfaire ses besoins.

La présidente-directrice générale de Thunderbird, Jennifer Twiner McCarron, s’attend à ce qu’Atomic Cartoons emploie plus de 200 personnes d’ici quelques années.

Ranimer Ottawa

Ottawa est une ville incroyable. C’est un pôle culturel et artistique, et on y retrouve beaucoup de talents et d’écoles de formation, a souligné Mme Twinner McCarron.

Outre ses attraits culturels, le choix d’Ottawa pour l’implantation d’un studio d’animation n’a rien d’anodin. La capitale canadienne accueille un des plus importants festivals de films d’animation d’Amérique du Nord depuis 1976, et le Collège algonquin et La Cité collégiale offrent tous deux des programmes de dessin et d’animation.

Qui plus est, Atomic Cartoons a élu domicile à un jet de pierre de ce qui était le siège du studio Crawley Films, une importante compagnie de production qui a réalisé nombre de films animés au fil des ans.

La Ville d’Ottawa souhaite aussi développer le secteur de la production cinématographique et télévisuelle, notamment par l’entremise d’un « Campus créatif » dans le secteur de Nepean.

Le projet, évalué à 40 millions de dollars, prévoit notamment l’implantation d’un important studio de tournage.

Selon un document interne de la Ville, la construction du complexe créera 500 emplois, tandis que 500 autres postes pourraient voir le jour dans les premières années d’activité.

Ottawa-Gatineau

Arts