•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les gilets jaunes inspirent des opposants à la taxe carbone et à l’immigration

Un homme tient une pancarte sur le trottoir.
Des manifestants en colère ont critiqué le gouvernement fédéral sur une rue passante de Regina, samedi. Photo: Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay
Radio-Canada

Plus d'une centaine de personnes de tous âges se sont réunies sur une rue passante de Regina samedi pour manifester contre différentes mesures fédérales, comme la taxe sur le carbone et le Pacte mondial pour les migrations des Nations Unies.

Un texte de Miriane Demers-Lemay

« Quand vous avez autant de personnes qui se rassemblent sans réelle organisation, cela indique à quel point les gens sont frustrés et en colère », illustre l’une des bénévoles de la manifestation, Rhonda Cwynar.

C’est un sentiment de ras-le-bol qui émanait des manifestants de tous âges réunis sur le pont de la rue Albert de Regina samedi. Leurs messages, écrits sur des pancartes, avaient d’ailleurs du succès auprès de plusieurs automobilistes, qui klaxonnaient pour montrer leur soutien.

Les manifestants avaient dans leur ligne de mire la taxe carbone et l’engagement onusien pour des migrations sécuritaires, signé cette semaine par le Canada.

Une dame âgée manifeste avec un gilet jaune dans une rue de Regina.Une centaine de personnes provenant de Regina et d'autres villes de la province ont répondu à l'appel du mouvement séparatiste Prairie Freedom Movement pour manifester contre des mesures du gouvernement fédéral. Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

« Les contribuables canadiens en ont assez », s’exclame Becki Schultz, une manifestante ayant fait la route depuis Moose Jaw. « Nous sommes ici pour nous battre pour notre pays. C'est la première fois que je ressens ce besoin pour lutter pour mon pays. [Le Canada] a besoin de nous et c'est pourquoi je suis ici aujourd'hui. »

Le Canada nous appelle et je réponds à cet appel.

Manifestante

« Nous sommes ici pour sensibiliser les gens pour qu'ils se réveillent et réalisent ce qui se passe dans notre pays, renchérit un autre manifestant. Vous n’allez pas changer l’environnement avec des taxes. Et la façon dont le gouvernement Trudeau pousse sur l’immigration, cela n’aide personne. »

Plusieurs manifestants ont vertement critiqué le gouvernement fédéral. Certains ont tenu des propos racistes. D'autres ont dénoncé le danger des fausses nouvelles, qu'ils imputent en partie aux médias.

Des manifestants sur la rue Albert, à Regina.Une centaine de manifestants arborant drapeaux canadiens et pancartes ont manifesté entre 11 heures et 14 heures, à Regina, samedi. Photo : Radio-Canada / Miriane Demers-Lemay

Si tous les manifestants se prononçaient contre la taxe carbone, peu ont donné leur opinion sur la stratégie adoptée par le gouvernement de Scott Moe. Plusieurs ont même avoué qu'ils ne suivaient pas le dossier du point de vue provincial.

« Aujourd’hui, c’est une question de sensibilisation, et c’est une question de donner une voix aux gens et qu’ils sentent qu’ils sont entendus, ajoute Rhonda Cwynar. On veut montrer au gouvernement Trudeau qu’on est en colère. »

« On ne veut pas que les Nations Unies contrôlent le Canada, ajoute-t-elle. Le Canada a signé plusieurs choses avec les Nations Unies à travers le temps, tous des accords non contraignants, mais ça finit par devenir devient des lois. »

Il s'agit de la deuxième manifestation utilisant le symbole des « gilets jaunes » à Regina au cours des dernières semaines. Des manifestations similaires ont également eu lieu dans d'autres provinces.

Saskatchewan

Politique fédérale