•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Repas des Fêtes sur fond de solidarité à Dunrobin

Des gens autour d'une table dans une salle décorée pour le temps des Fêtes.

Des familles sinistrées de Dunrobin ont pris part à un souper de Noël communautaire, samedi.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plus de deux mois après le passage d'une tornade qui a semé la dévastation et le chaos à Dunrobin, plus d'une centaine de familles sinistrées se sont retrouvées samedi pour un repas de Noël offert par la communauté.

L'athlète paralympique canadien Todd Nicholson et sa famille ont tout perdu lors du passage de la tornade à Dunrobin le 21 septembre. Ce repas de Noël organisé par la communauté les touche tout particulièrement.

La femme de l'athlète, Emily Glossop, sait que les Fêtes seront différentes cette année. Nous avons réalisé ce qui compte vraiment. Ce sont les gens [qui participent à cet événement]. Nos voisins. La communauté qui a toujours été là pour nous. On est extrêmement reconnaissants, a-t-elle dit.

Todd Nicholson a poursuivi en soutenant que la communauté les a beaucoup aidés. Ce qui est extraordinaire, c'est que [la tornade] a même permis que l'on se rapproche les uns des autres, a raconté l'homme qui soufflera 50 bougies en janvier.

Todd Nicholson et sa famille répondent aux questions d'une journaliste dans une salle communautaire.

L'athlète paralympique Todd Nicholson et sa famille se réjouissent de pouvoir se rapprocher de leur communauté après les épreuves de l'automne.

Photo : Radio-Canada

M. Nicholson a affirmé qu'organiser un tel événement est une bonne chose pour aider tous ceux qui ont été touchés par le passage de la tornade. Je ne suis pas sûr si tous les sinistrés ont tout ce dont ils ont besoin en ce moment, a-t-il expliqué.

La famille a emménagé voilà trois semaines dans un logement qu'elle loue en attendant de pouvoir commencer la reconstruction de leur maison au printemps. Un premier soulagement après des semaines difficiles.

La magie des Fêtes

L'espace de quelques instants entourés de leurs voisins et amis, les familles sinistrées de Dunrobin retrouvent la magie du temps des Fêtes pour le plus grand bonheur des tout petits.

Lorraine Madore, qui était bénévole lors de ce repas, a soutenu que les gens ici ont un besoin. C'est Noël, ils n'ont rien en ce moment. Donc on va les aider, on a les bénévoles.

Carmen Levesque, une autre bénévole, a expliqué que plus de cinquante familles étaient toujours sans toit. Il y a des bâches qui recouvrent les toits. Il va falloir attendre le mois de mai. Il y a tellement de demandes que les toitures n'arriveront pas avant le printemps, a-t-elle dit.

Carmen Levesque répond aux questions d'une journaliste dans une salle communautaire.

La bénévole Carmen Levesque, résidente de Dunrobin touchée par la tornade du 21 septembre.

Photo : Radio-Canada

Cet événement a été rendu possible grâce à la générosité des membres de la communauté, selon elle. Et on veut que tout revienne à la normale.

C'est un bon moment pour les familles de se rencontrer pour que la communauté se rencontre aussi.

Carmen Levesque, bénévole

À Dunrobin, les maisons les plus endommagées ont été démolies. La reconstruction doit reprendre au printemps. La famille Nicholson ne peut s'empêcher de penser aux autres communautés touchées par le passage de tornades en septembre dernier.

Une maison détruite.

Une des nombreuses résidences détruites par la tornade survenue le 21 septembre.

Photo : Radio-Canada

Emily Glossop a raconté qu'elle et sa famille avaient été dépassées par la générosité de la communauté. On est très chanceux, mais on sait que d'autres communautés ont été durement touchées, comme Arlington Woods et le secteur Mont-Bleu à Gatineau, a-t-elle dit, ajoutant qu'elle tentait de faire en sorte que ces communautés reçoivent de l'aide elles aussi.

L'année 2019 sera consacrée à la reconstruction et aux nouveaux départs, mais d'ici là, les Nicholson comptent bien profiter de chaque instant en famille.

Avec les informations de Florence Ngué-No

Ottawa-Gatineau

Engagement communautaire