•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trente années de paniers de Noël

Une soixantaine de personnes écoutent quelqu'un parler dans un gymnase, entouré de piles de nourriture.

Les bénévoles écoutent Réjean Dupuis, du club Richelieu Les Patriotes, donner les instructions pour la préparation des paniers de Noël.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

Le club Richelieu Les Patriotes a tenu samedi leur 30e événement annuel de confection de paniers de Noël pour des familles démunies du Grand Sudbury.

Un texte de Jean-Loup Doudard

Le gymnase de l’école Saint-Joseph bouillonnait d’activité samedi matin alors qu’une soixantaine de bénévoles s’affaire à remplir des sacs de denrées.

Des bénévoles comme Nathan et ses amis, qui sont là pour faire leurs 40 heures de bénévolat obligatoires, mais pas seulement.

Je suis venu aider les gens qui n’ont pas beaucoup de nourriture, et qui ont besoin de nous parce que c’est une communauté, on s’entraide tous et c’est comme ça que la vie marche.

Nathan Seri, élève de 9e année à Sudbury
Nathan Seri sourit debout dans un gymnase.

Nathan Seri, bénévole de 9ème année.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Les volontaires puisent des tas de nourriture pour remplir des sacs selon les besoins des familles qui vont les recevoir. Au total, 132 familles de Wahnapitae à Capreol en passant par Chelmsford vont recevoir ces paniers personnalisés.

La taille des familles change. Nous avons beaucoup plus de familles aujourd’hui d'un enfant ou deux tandis que 30 ans passé, évidemment, les familles étaient plus grosses, fait remarquer Réjean Dupuis, le coordonnateur de l’événement.

Des rangées de sacs remplis de denrées

Ces sacs sont personnalisés pour chaque foyer qui en a fait la demande.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Mais cela ne veut pas dire qu’il y a moins de demandes pour les paniers de Noël.

Il semble y avoir un plus grand nombre, toutes les années, de personnes âgées qui font demande pour un panier de Noël, note-t-il.

Normand Lajeunesse, de la Rivière des Français, s’est levé tôt pour venir participer avec son fils, Martin. Un ancien du club Richelieu Les Patriotes, il y voit une occasion de mêler l’utile à l’agréable.

J’aime revenir ici parce que c’est quand même des anciens collègues, j’ai des liens d’amitié permanents avec eux. Se lever tôt le matin pour participer à ça, ça ne me dérange pas du tout, je pense que ça fait du bien !

Normand Lajeunesse, bénévole

En à peine une heure, les 125 paniers sont remplis et prêts pour la distribution. Ceux qui possèdent des pickups empilent les sacs dans le coffre arrière avant de partir munis des adresses des récipiendaires.

Réjean Dupuis sourit debout dans un gymnase bondé.

Réjean Dupuis coordonne l'événement de confection de paniers de Noël du club Richelieu Les Patriotes

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Les familles qui reçoivent ces paniers-là sont vraiment heureuses de voir qu’il y a quelqu’un qui est encore là pour les appuyer, dit Réjean Dupuis.

Nord de l'Ontario

Pauvreté