•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'entrée en fonction de Ron Taverner comme commissaire de la PPO retardée

Le surintendant Ron Taverner en point de presse

Le surintendant Ron Taverner est un ami de la famille Ford.

Photo : CBC

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien retarde l'entrée en fonction de Ron Taverner au poste de commissaire de la Police provinciale de l'Ontario (PPO) à la demande de ce dernier.

La ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l'Ontario, Sylvia Jones, confirme aussi que le commissaire à l'intégrité doit enquêter sur le processus de sélection pour ce poste à la suite d'allégations d'ingérence politique de la part du gouvernement de Doug Ford.

Ron Taverner est un proche de la famille Ford.

Par ailleurs Sylvia Jones indique que le sous-commissaire aux Opérations régionales de la PPO, Gary Couture, succèdera à Brad Blair en tant que commissaire intérimaire de la PPO en attendant les conclusions de l'enquête.

Ron Taverner n'a pas répondu à la demande d'entrevue de Radio-Canada.

Des questions sans réponse

La chef de l'opposition néo-démocrate, Andrea Horwath, se dit soulagée de voir que M. Taverner n'entrera pas en fonction lundi.

Nous ne pouvons pas permettre à Doug Ford de compromettre la crédibilité et l'intégrité de la PPO, a-t-elle commenté par voie de communiqué.

La chef adjointe du NPD, Sara Singh, estime que des questions demeurent sans réponse. Selon elle, la confiance des électeurs est ébranlée par le gouvernement Ford et elle demande qu'une enquête soit mise en place afin de faire la lumière sur une possible ingérence politique de la part du bureau du premier ministre.

Le NPD a demandé que le commissaire à l'intégrité se penche sur la question. Une enquête du bureau de l'ombudsman a également été réclamée.

Brad Blair quitte à la demande du gouvernement

De son côté, le commissaire intérimaire Brad Blair a confirmé, samedi en après-midi et en conférence téléphonique, qu'il quittait son poste et retournait à ses fonctions normales, et ce, à la demande du gouvernement.

M. Blair est sous-commissaire, commandement de la sécurité routière et du soutien opérationnel. Il était commissaire intérimaire depuis le mois dernier.

Durant cette même conférence, l'avocat de Brad Blair, Julian Falconer, affirme que son client va toujours de l'avant avec la procédure judiciaire. Vendredi, le commissaire par intérim de la PPO indiquait son intention de forcer le bureau de l'ombudsman de l'Ontario à enquêter sur la nomination de M. Taverner à l'aide des tribunaux.

Selon Me Falconer, M. Blair accepte sans broncher de laisser sa place « pour protéger l'intégrité » du service de police provincial.

Toronto

Politique provinciale