•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pneus d'hiver obligatoires dès samedi du côté québécois de la rivière des Outaouais

Des pneus d'hiver à crampons.
Des pneus d'hiver à crampons Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Si vous êtes propriétaire d'un véhicule immatriculé au Québec, n'oubliez pas que, dès samedi, les pneus d'hiver sont obligatoires dans la Belle Province, et ce, jusqu'au 15 mars.

Les contrevenants s’exposent à des amendes de 200 à 300 $, plus les frais, selon la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).

D’ailleurs, à compter de l'an prochain, l'échéance pour la pose des pneus d'hiver sera devancée au 1er décembre, en vertu des récentes modifications au Code de la sécurité routière. Quant à la date de retrait, elle demeurera le 15 mars.

Pour le club automobile CAA-Québec, il s'agit d'une bonne décision. Sa porte-parole Annie Gauthier rappelle que les pneus d'hiver sont plus performants et efficaces par températures froides. Elle signale qu'ils réduisent de façon significative les risques d'accident.

Mme Gauthier souligne que les automobilistes devront maintenant prévoir plus tôt, même en octobre, de faire poser leurs pneus d'hiver.

Certains proposent par ailleurs de moduler les dates butoirs selon les régions du Québec. La date limite pour la pose des pneus d'hiver pourrait donc être le 10 novembre dans la région métropolitaine et le 5 novembre dans la Capitale-Nationale et en Outaouais, par exemple.

Or, la porte-parole du club automobile indique qu'une telle réglementation serait difficilement applicable. D'abord, il faudrait assurer un contrôle très régulier, voire tous les jours. Dans un deuxième temps, il y a des personnes qui vont voyager d'une région à l'autre, a-t-elle fait valoir.

Selon la région du Québec où vous vous trouvez, il pourrait être préférable de faire installer vos pneus d’hiver avant le 15 décembre et de les garder sur votre véhicule au-delà du 15 mars, conseille d’ailleurs la SAAQ sur son site Internet.

Quant aux garagistes et aux concessionnaires, ils devront effectuer une meilleure planification afin de répondre à la demande qui sera beaucoup plus concentrée. Le mécanicien Stéphane Bédard en sait quelque chose.

L’hiver, c’est comme l’impôt, ça revient chaque année.

Stéphane Bédard, mécanicien

Gérant de l'entreprise Pneus Lavoie, M. Bédard a indiqué que la neige qui s’est présentée tôt cette année a fait en sorte que les gens ont changé leurs pneus plus tôt, ce qui explique le calme relatif qui régnait dans son garage de Gatineau samedi.

Rappelons que la situation n'est pas la même du côté ontarien, où les automobilistes n'ont pas l'obligation de poser des pneus d'hiver sur leur voiture.

Avec les informations de Martin Robert

Avec les informations de La Presse canadienne

Ottawa-Gatineau

Prévention et sécurité