•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donald Trump annonce le départ de son secrétaire à l'Intérieur

Un homme portant un chapeau de cowboy et un complet avec une cravate sort de avion et s'apprête à descendre un escalier en métal.
Ryan Zinke sortant de l'avion présidentiel Air Force One en décembre 2017. Photo: Reuters / Kevin Lamarque

Donald Trump a annoncé samedi un nouveau départ de son gouvernement, celui de Ryan Zinke, le controversé secrétaire à l'Intérieur, chargé essentiellement des parcs nationaux et des affaires autochtones.

« Le secrétaire à l'Intérieur Ryan Zinke quittera l'administration à la fin de l'année après une période de près de deux ans [...]. L'administration Trump annoncera un nouveau secrétaire à l'Intérieur la semaine prochaine », a tweeté le président samedi matin, au lendemain de l'annonce de la nomination de son nouveau chef de cabinet par intérim.

Cette annonce s'inscrit dans le cadre d'un important remaniement ministériel par le président Donald Trump. En plus du départ de son chef de cabinet, son secrétaire à la Justice, Jeff Sessions, a aussi été remplacé.

Le directeur de l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA), Scott Pruitt, a également démissionné en juillet dernier.

Donald Trump, président des États-Unis

Ryan Zinke était surtout connu pour être le visage du changement de ton de Washington en ce qui concerne la lutte contre les changements climatiques. En janvier dernier, il avait notamment autorisé les projets d'exploitation pétrolière et gazière en haute mer.

M. Zinke avait aussi blâmé des « groupes environnementaux radicaux » d'avoir bloqué juridiquement certaines politiques de gestion forestière, menant aux feux de forêt meurtriers de l'automne.

L'ex-secrétaire à l'Intérieur a également été ciblé par plusieurs enquêtes éthiques notamment au regard de ses dépenses personnelles et de liens d'affaires familiaux.

Un dossier portait sur la vente de terres au Montana, impliquant une fondation créée par M. Zinke et le président d’une compagnie énergétique faisant affaire avec le département de l’Intérieur.

Une autre enquête s’intéressait plutôt à la décision de l’ex-secrétaire d’interdire l’ouverture d’un casino au Connecticut par deux groupes autochtones.

Ryan Zinke a nié avoir enfreint des règles éthiques.

Avec les informations de Agence France-Presse, The New York Times, CBC, et Associated Press

Politique américaine

International